Tatra 603 : en avant le progrès !

Réputée pour ses camions robustes, la firme tchécoslovaque Tatra est à l’origine de quelques voitures à la conception tout à fait étonnante. La 603 est certainement la plus connue de toutes.

De tous les pays communistes du bloc de l’Est, la Tchécoslovaquie était celui qui était le plus aisé. Là-bas, le prestige d’antan se devait d’être perpétué. Certaines entreprises comme Tatra étaient la vitrine du savoir-faire du pays. On se souvient de la Tatraplan lancée avant-guerre qui était une des premières voitures dont l’aérodynamique était étudiée en profondeur. C’est pour cela qu’en 1954, Tatra a reçu le feu vert du gouvernement pour développer une nouvelle berline luxueuse. Celle-ci a été finalement présentée au Salon de Brnoen 1956. Comme la Tatraplan, son moteur était à l’arrière et à refroidissement par air. Il s’agit d’un V8 de 2,5 litres développant 95 ch à ses débuts. Grâce à son Cx de seulement 0,36, elle pouvait rouler à 160 km/h, une vitesse très élevée pour l’époque. Cette recherche de l’efficacité s'est soldé par un look atypique, avec ses phares installés dans la calandre et une ligne toute en rondeurs. A l’intérieur, l’influence des voitures américaines était flagrante. Grand volant avec une jante en chrome, énormes banquettes et compteur horizontal, les USA n'étaient pas vraiment loin. Même le V8 était là pour rappeler le pays de l’Oncle Sam, même si sa technique était aux antipodes des blocs américains.

Réservée à l’élite

Luxueuse, la Tatra 603 n’avait pas été conçue pour le peuple. Elle avait été développée avant tout pour les cadres du parti communiste et les membres du gouvernement. Elle visait également l’exportation avec ses performances intéressantes mais sa carrière n’a malheureusement pas été brillante, son originalité ayant rebuté semble-t-il les acheteurs. En 1962, elle a connu un premier facelift et devint en tout logique 603/2. Son moteur gagnait un peu de puissance (105 ch) et de nombreux détails esthétiques étaient modifiés. En 1968 apparu la Tatra 603/3 qui est souvent considérée comme l’évolution la plus aboutie de la lignée avec ses freins à disques à l’avant et ses phares un peu moins rapprochés. Sa production a duré 7ans, jusqu’en 1975 où la dernière berline sort des usines tchécoslovaques. Seuls 20.422 exemplaires ont été produits pendant tout la carrière de la voiture.

Voiture de connaisseurs

Malgré une carrière sportive dans les années 60 avec entre autres une participation aux rallyes Liège-Sofia-Liège ou au Tour de Belgique, la Tatra 603 est restée très marginale hors de la Tchécoslovaquie. En l’absence d’image et victime d’une réputation (presque entièrement fondée) de voiture dangereuse en raison de sa tenue de route « particulière » causée par son V8 placé en porte-à-faux arrière, elle est restée au rang des « bizarreries ». Pourtant, il existe un marché pour les Tatra et certains passionnés les vénèrent. Outre la difficulté d’en trouver une, l’approvisionnement en pièces n’est pas évident hors de son pays d’origine. Délicieusement originale, elle ne laisse personne indifférent, en bien ou en mal. Pour vous offrir ce morceau d’ingénierie d’une époque révolue, comptez de 30.000 à 50.000 € pour un beau véhicule roulant.

 

A propos de l'auteur:

 

Lire plus