RDP18_0706_112839_RBord.jpg

Le soleil, l’océan, du sourire et du champagne ! Après une ultime traversée sportive des Pyrénées, ce 19e RALLYE DES PRINCESSES RICHARD MILLE a touché au but à Biarritz. Près de 1.800 kilomètres parcourus en l’espace de 5 jours entre la Place Vendôme et la Cité de l’Océan : l’édition 2018 restera dans toutes les mémoires. En quittant Formigal ce matin pour rallier la côte basque, il restait aux quelques 90 équipages engagés à satisfaire à trois dernières ZR tracées au cœur des splendeurs pyrénéennes, dignes de décors de cinéma ! Au terme de cette matinée chargée, le déjeuner servi 5 étoiles à l’Auberge Ostape de Bidarray clôturait le chapitre sportif de l’épreuve. Au terme d’un sprint final mené tambour battant, la première place a encore changé de mains à deux reprises en l’espace d’autant de ZR... Et final, ce sont Adeline Paquiers et Héléna Euvrard (AC Cobra n°38) qui s’imposent in extremis face à MINI Cooper n°63 de Marie Périn et Edith Ragot. Coralie Chehab et Gaëlle Wacziarg et leur Mercedes 250 SL, complètent le podium final de cette édition mémorable...

POTINS DE L’ETAPE 5

Du père Noël à la Cobra. Flashback sur le soir de Noël 2016 : Héléna Euvrard et sa belle- mère Adeline Paquiers trouvent un merveilleux cadeau sous le sapin. Une inscription au RALLYE DES PRINCESSES RICHARD MILLE. Leur première participation, voici tout juste un an, vire à la révélation, puisqu’à Saint-Tropez, les deux compères se hissent d’emblée leur petite Triumph TR6 sur le podium final. Douze mois plus tard, c’est à bord d’une impressionnante AC Cobra acquise en janvier dernier que les Vésuliennes ont dominé l’épreuve depuis le départ de Parais pour résister in extremis au retour de la MINI Cooper de Marie Périn (lauréate en 2016) et Edith Ragot.

Une affaire de famille... Co-pilote de Marie Périn à bord de la MINI Cooper n°63, Edith Ragot effectuait son 3e RALLYE DES PRINCESSES RICHARD MILLE, mais le premier comme navigatrice. Autant dire que cette lutte finale avec Héléna Euvrard lui tenait à cœur, d’autant plus qu’Edith n’est autre que la cousine germaine, d’Arnaud du père Héléna. Comme quoi, le rallye reste aussi une grande famille !

Ultime ZR hors du temps. Tracée sur 27,8 km et comprenant l’ascension des cols d’Orgambidesca, de Sourzay, d’Irau et d’Arthé, la 19e et ultime ZR de ce 19e RALLYE DES PRINCESSES RICHARD MILLE a offert aux équipages tout ce qui la régularité peut engendrer de plus parfait. La difficulté technique alliée à une beauté de paysages exceptionnels. Une ZR hors du temps au cœur d’une nature sauvage et prenante dignes d’un décor de cinéma. Et même si elle s’avéra finalement déterminante pour la victoire finale, cette ZR d’anthologie semblait s’être déroulée hors du temps...

Une Ferrari s’offre la dernière. Cueillie à froid dès le premier jour à l’arrivée aux Jardines de Beauval, Marina Orlandi Conducci et Valérie Dot (Ferrari 380 GTS n°80) avaient mal entamé cette 19e édition du RALLYE DES PRNCESSES RCHARD MILLE. Le moins que l’on puisse écrire c’est que le duo italo-français s’est parfaitement repris. Mieux, elles ont mis un point d’honneur à remporter cette dernière étape menant à Biarritz, soulignant, une fois encore tout le potentiel de leur équipage.

Des rookies qui apprennent vite. Elles doivent l’avoir dans le sang ! Marion Ménager et Régine Bossavy ont vécu un premier RALLY DES PRINCESSES RICHARD MILLE de rêve. Hormis une première étape qui leur valut quasiment 900 points de pénalités, le charmant équipage de la MG B n°35 s’est maintenu autour d’une 14e place quotidienne au classement général. Une prouesse qui leur vaut de remporter le classement final destiné aux meilleures ‘rookies’ de l’épreuve et qui leur promet le plus beau des avenirs dans cette discipline toujours exigeante...

Le Château d’Arcangues pour un gala de rêve. Chargé d'histoire, visité par les têtes couronnées, animé par le cercle des poètes et écrivains, fréquenté par les comédiens, acteurs et musiciens les plus réputés, le château d’Arcangues où se déroulera la soirée de gala et la remise des prix de ce 19e RALLYE DES PRINCESSES RICHARD MILLE est resté, au fil des siècles, un site exceptionnel sur la côte Basque. C’est dans ce décor enchanteur et fastueux que les équipages et leurs proches célébreront ce soir comme il se doit la fin de cette édition 2018.

PAROLES DE PRINCESSES

Adeline Paquiers (Fra/AC Cobra n°38/ 1ère ) : « On est trop heureuses pour cette victoire. Nous avons passé cinq jours hyper sympas. On n’a pas eu que du beau temps à bord de notre voiture ouverte, mais ce fut génial. Héléna, ma belle-fille, a été parfaite et nous avons formé un très bon binôme tout au long de ce rallye. Franchement, on aurait pu croire que ce fut dur d’avoir la pression en tête depuis le premier soir. Ce fut tout le contraire : le plus dur a été de perdre la tête du général hier soir à la veille de l’arrivée, cela nous a mis une pression incroyable pour cette ultime matinée dans les Pyrénées. Nous tenons également à associer Arnaud, mon compagnon et le papa d’Héléna, à cette victoire. Sans lui, nous ne serions pas là et ce sacre est également le sien. Merci aussi à toute l’équipe d’organisation car nous avons vécu une semaine de rêve. Promis, nous reviendrons l’an prochain pour défendre notre titre ! »

Marie Périn (Fra/MINI Cooper n°63/2e) : « Edith et moi tenons avant tout à féliciter Adeline et Héléna qui ont fait une course quasiment parfaite dans des conditions parfois très difficiles. Ce fut un beau combat sportif. Cela s’est joué sur quelques détails. Personnellement, ce fut une belle revanche sur ma désillusion de l’an dernier. L’année prochaine nous repartons avec Edith, mais avec elle au volant de sa Coccinelle et moi comme navigatrice ! »

Marion Menager (Fra/MG B n°35/1ère Rookie) : «Ce fut une aventure exceptionnelle et mémorable. Beaucoup de pépins et à l’arrivée une superbe surprise de terminer meilleure rookies du Rallye. Notre première journée fut un enfer et puis, ZR après ZR, le déclic s’est opéré et nous n’avons cessé de nous améliorer. Une chose est certaine : nous serons là l’année prochaine pour poursuivre cette belle histoire... »