e-typeplustwinplus01.jpg

Il y a tout juste 60 ans que Jaguar présentait sa Type E en avant-première lors du Salon de Genève. Fondamental dans l’histoire de la marque, ce modèle continue de marquer les esprits au point que la marque a décidé de lui rendre un hommage pour le moins original.

C’est précisément le 15 mars 1961 qu’est présentée à la presse la Jaguar Type E Coupé dans le parc des Eaux-Vives, à Genève à l’occasion du Salon. Vu le succès immédiat rencontré par la voiture, William Lyons, patron de Jaguar, décide de faire venir séance tenante un autre exemplaire de la voiture. C’est le pilote d’essai Norman Dewis qui fait la route Coventry à Genève, pendant la nuit, à une allure qui serait qualifiée de « criminelle » de nos jours, au volant d’un cabriolet. Cette présentation est un triomphe et les médias du monde entier parlent de ce nouveau modèle à la fois rapide et aux courbes sublimes. La suite est connue : la Type E connaît une carrière exceptionnelle qui ne prend fin qu’en 1975, après un peu plus de 72.000 exemplaires produits.

Etype Overhead

Hommage exceptionnel

Considérée comme l’une des plus belles voitures du monde, la Jaguar Type E est devenue avec le temps l’archétype de la voiture de sport classique. Les soixante ans de sa présentation à la presse ne pouvaient donc être célébrés qu’en beauté. Lors d’une conférence de presse diffusée sur le Net, Thierry Bolloré, CEO de Jaguar, a présenté officiellement la E-Type 60 Collection. Avec le concours de JaguarClassic, la marque britannique met en vente 6 ensembles de deux Jaguar Type E similaires à celles qui ont été présentées en 1961 à Genève ! Ces modèles3,8 litres Série 1 ont entièrement été restaurées à neuf et présentent les mêmes spécifications que 9600 HP (le coupé) et 77 RW (le cabriolet). Les seules entorses à l’origine sont la présence d’un allumage électronique, d’un système de refroidissement amélioré, du logo spécifique E Type 60, d’une radio au look rétro avec la navigation intégrée et d’une plaque gravée représentant leur périple pour arriver à Genève par la route en 1961.

Cadeaux compris

Les happy fews qui pourront s’offrir ces paires de joyaux (dont le prix n’a pas été révélé mais dont on se doute qu’il doit être coquet) recevront également quelques cadeau fournis des partenaires de Jaguar dont des lunettes et des chaussures Tod’s et une montre, ainsi qu’un chronomètre mécanique Bremont. Cerise sur le gâteau, un rallye organisé par Jaguar Classic emmènera les Type E de Coventry àGenève. Un anniversaire fêté dignement, comme il se doit !

 

A propos de l'auteur: