Bugatti Type 57 Binder Coupe sn 57295.jpg

 

Le 20 aout dernier, les amateurs de voitures anciennes ainsi que les plus grands propriétaires de ‘Classic Cars’ de la planète, se réunissaient sur le 18ème Fairway de Pebble Beach pour y découvrir le 67ème Best of Show. 2017 fût encore une fois un grand cru, par la variété des modèles exposés, la qualité, mais ça on s’en serait douté, la météo, qui ces dernières années reste clémente tout au long de la journée, l’enthousiasme des concurrents venus du monde entier, de Belgique (avec les premiers arrivés sur le green) à la Chine, qui emporte pour la première fois une troisième place dans la classe Mercedes-Benz avant guerre, alors que les représentants du continent américains restent quand même les plus nombreux. Une bonne cinquantaine de nouveaux concurrents s’étaient inscrits cette année, ce qui tend à prouver que le milieu des collectionneurs s’étend d’année en année, du moins pour jouer dans la cour des grands ; alors que le jury, lui, a bien du mal à se renouveler laissant souvent pencher ses préférences vers des voitures d’avant-guerre. Cette année encore, un véhicule issu de la classe I Mercedes-Benz  avant-guerre, la S-Type Barker Tourer de Bruce McCaw, emporta le Best of Show parmi les autres nominés ; la Ferrari 315 Sport Scaglietti Spyder de son frère John McCaw et la Packard 906 Twin Six Dietrich Convertible Victoria de  William E. (Chip) Connor.

La Mercedes-Benz de 1929 était à peine sortie d’une longue restauration chez le spécialiste Steve Babinsky du New Jersey, sa première sortie officielle fût un succès sur toute la ligne.

Mais d’autres voitures méritaient le déplacement jusqu’à Pebble Beach, notamment pour les amateurs de Ferrari, avec pas moins de quatre classes dédiées à la marque italienne ainsi qu’une exposition sur le Fairway 1, la présence de trois modèles carrossés par Boano dans un style très américanisé, (250 GT Cabriolet  s/n 0461 GT, le coupé  410 SA s/n 0477 SA et 410 SA s/n 0485 SA pour le cabriolet) des voitures à l’esthétique particulière mais tellement rares…

Quelques autres Ferrari moins courantes dont la 212 Inter Cabriolet Ghia (0233EL) fraichement restaurée, la 212 Export Touring Barchetta (s/n 0102 E) qui elle a complètement changé d’apparence puisqu’elle a retrouvé son allure originale (reconstruction complète), mais aussi d’autres marques emblématiques comme Isotta Fraschini étaient honorées cette année. Mais trêve de bavardages, il est temps de contempler les images…

 

© Bruno Dugauquier

A propos de l'auteur: