Pebble_Beach_Concours _008

Le 21 aout dernier, le Green de Pebble Beach accueillait pour la 61ème fois, l’un des plus beaux concours d’Elégance de la planète. Avec plus de 230 concurrents triés sur le volet et vingt sept classes différentes, ce concours attire dès 5h30 du matin quelques centaines de spectateurs venus contempler les premiers participants, et la foule ne fera qu’augmenter au fil des heures…

Cette année, la France semble avoir été mise à l’honneur ;  ses carrossiers de renom, Henri Chapron ou Joseph Figoni et la marque Delahaye occupaient quelques classes très intéressantes.

La classe E-1, Chapron Coachwork, honorait le carrossier français grâce à  quelques modèles ‘Historiques’ comme les deux Hispano Suiza H6B en Landaulet et Cabriolet, une Rolls Royce Phantom II ou des Delage D8-120. La classe E-2 rassemblait les Delahaye du même artisan carrossier avec notamment les exemplaires des collectionneurs Peter Mullin ou Jon Shirley.  La classe K-1 honorait la carrosserie Figoni et Falaschi en rassemblant neuf Delahaye d’avant guerre toutes dans le style Art Déco des années trente ; il n’y a qu’à Pebble Beach que l’on peut voir ce genre de rassemblement. La classe K-2 évoquait l’après guerre de Delahaye avec des modèles Pinin Farina, Letourneur et Marchand ou des carrosseries atypiques pour Delahaye comme une 135 M Vanvooren ou Faget-Varnet.

 

BMW fêtait également son siècle d’existence avec une clase (S) réservées aux motos et leur célèbre Flat Twin, une classe N-1 BMW Centennial Prewar où 328 Roadster côtoyaient les versions Mille Miglia ou Bügelfalte, dans la classe N-2 BMW Centennial Postwar, BMW Group Classic de Munich avait emporté dans ses bagages le Roadster 507 d’Elvis Presley fraichement restauré ainsi que la 3.0 CSL décorée par Alexander Calder ou la M3 GT2 de Jeff Koons ; mais c’et la M1 Procar du Team Manager et pilote Peter Gregg  qui a attiré le plus de regards.

Autre anniversaire, celui de la Lamborghini Miura ; cinquante ans et un design toujours aussi ravageur. Son concurrent de l’époque, Bizzarini, avait également une classe (R) à lui seul ; on pouvait y voir les trois Spyder réunis, quelques 5300 GT ou des P538, dont le Concept  Manta

 Et deux AMX/3, une collaboration entre Giotto Bizzarrini et American Motor Corporation qui a mené à la fabrication de six voitures.

 

Mai la clase la plus attendue fut la Classe W, Ford GT40 Victory at Le Mans 50Th Anniversary. Seize GT40 dont trois prototypes (Chassis GT/101,(une réplique), GT/103 et GT/109) trois GT40 J MK IV( Chassis J-4, J-5, J-6) un exemplaire de route (GT40M3/1101) et quelques GT40 de compétition dont le chassis GT40P/1074, pour laquelle son propriétaire reçu un prix  des mains de Jacky Ickx.

 

Bref, Pebble Beach reste fidèle à la tradition des  Concours d’Elégance américains, en proposant des classes très différentes d’une année à l’autre, comme cette classe O-3 Fiat Custom Coachwork où on retrouve trois Fiat 8V dont celle de Jan De Reu, (Belgique) qui présentait un Coupé Vignale restauré par Strada e Corsa , ce chassis 106.000066 était présent en 2012 au Concorso Italiano, équipé d’un moteur américain ; il a fallu toute la patience et l’expertise de Strada e Corsa  pour restaurer à la perfection cette voiture unique ; elle remportera la deuxième place de sa classe.

Mais c’est dans la classe J-1 European Classic Early que le jury a sélectionné son Best of Show ; après délibération il fut attribué à Richard Mattei, Paradise Valley, Arizona pour sa Lancia Astura Pinin Farina Cabriolet devant la Delahaye 165 Figoni & Falaschi Cabriolet
Robert M. Lee Automobile Collection / Anne Brockinton Lee, Sparks, Nevada, (mon choix personnel) et la Stutz DV-32 LeBaron Convertible Victoria Joseph & Margie Cassini III, West Orange, New Jersey, souvent primé à Pebble Beach.

D’autres résultats sont à découvrir (ici)

 

© Bruno Dugauquier