LBB 20 97

Kris Meeke autoritaire vainqueur

des Legend Boucles @ Bastogne 2020

 

Thierry Neuville, Bryan Bouffier, Mikko Hirvonen… et maintenant Kris Meeke ! Pas de doute, le palmarès des Legend Boucles @ Bastogne ne manque pas d’allure. Ce dimanche, si la journée a débuté par un regrettable incident impliquant les Ford Escort MK2 de Fred Caprasse et Adrian Fernémont lors du plus long tronçon de l’épreuve, Kris Meeke (Ford Escort MK2) a donné le ton dans les RT forestiers, dominant allègrement son sujet et ses adversaires pour remporter une victoire ne souffrant d’aucune contestation. « J’ai découvert un concept de rallye que je ne connais pas, explique l’Irlandais. Parcourir de telles spéciales avec une voiture ancienne équipée de pneus de série, sans pouvoir prendre des notes au préalable, c’est un sacré challenge. Vraiment pas facile, parfois délicat ! Mais on a pris du plaisir, et nous sommes ravis de monter sur la plus haute marche du podium devant tous ces gens. Pas de doute, le rallye reste très populaire en Belgique ! »

 

Les retraits de Caprasse et Fernémont faisaient bien sûr les affaires de Cédric Cherain (Ford Escort MK2), qui se retrouvait propulsé en 2ème position, attendant vainement une défaillance du côté du leader… « J’ai rapidement compris que tout espoir de victoire à la régulière était vain, explique le Liégeois. Meeke était tout simplement sur une autre planète ce dimanche, et je pense que terminer juste derrière lui, c’est un résultat dont nous pouvons être fiers. Bravo à lui, et ravi d’être sur le podium final… »

 

Gino Bux (Ford Escort MK1) pénalisé de 600 points pour un CP manquant et une Slow Zone abordée trop rapidement le samedi, tout comme un Christophe Daco (Ford Escort MK2) tout simplement excellent, et Mikko Hirvonen (Ford Escort MK2) se débattant continuellement avec des petits soucis affectant un bolide qui effectuait sa toute première sortie dans sa nouvelle configuration, la lutte pour la plus petite marche du podium a tourné en un affrontement entre outsiders. Et à ce petit jeu, c’est l’inévitable Fred Bouvy (Porsche 911) qui a surgi, s’offrant la médaille de bronze au volant de la ‘nouvelle’ Porsche 911 montée par Lionel Hansen. « On a roulé de manière intelligente, et ma plus grande satisfaction dans ces conditions, c’est de rentrer la voiture sans la moindre gratte, commente ‘FredBull’. C’était difficile, sportif, mais le résultat est de toute beauté… »

 

Si Stefaan Stouf (Ford Escort MK1) a ajouté une solide 4ème place à son palmarès aux Legend Boucles, l’une des perfs du week-end est à mettre à l’actif des régionaux de l’étape que sont Frédéric François et Jérémy Penoy (Ford Escort MK2), qui intègrent le top 5 final, s’imposant comme le meilleur équipage luxembourgeois en ‘Legend’, devant Mikko Hirvonen qui plus est. Après ses problèmes de freins de la veille, Bernard Munster (Porsche 911), copiloté par son fils Charles, a accumulé les performances de choix ce dimanche pour remonter en 7ème position, devançant Gérard Marcy (Porsche 911), un Jean-Pierre Van de Wauwer (Lancia Beta Monte-Carlo) qui a une fois encore bouclé l’épreuve en jouant la carte de l’originalité, et un Xavier Baugnet qui a pris goût à la Ford Escort MK1. A noter encore la belle 12ème place de Tom Van Rompuy au volant de la mieux placée des BMW M3 Gr.A, tandis que Nicolas Ciamin a mis un point d’honneur à assurer le show après ses ennuis de cardan en tout début d’épreuve.

 

La 101ème Airborne s’impose à Bastogne !

 

La domination régionale s’est poursuivie dans la catégorie ‘Challenger’, et si on s’attendait à une deuxième victoire de rang pour Charles Blerot et Antoine Dauby, le moteur de leur BMW 325i E30 rendait l’âme du côté de Martelange ! C’est dès lors Dimitri Van Hove et Lionel Windeshausen qui ont imposé leur superbe Alfa Romeo GTV6 aux couleurs de la 101ème Airborne ! « La boucle est bouclée !, clamait un Dimitri Van Hove ravi. Gagner ici, avec une telle auto et une telle déco, l’année du 75ème anniversaire de la Bataille des Ardennes, c’est juste magique ! Avec Lionel, nous sommes ravis… »

 

La mainmise luxembourgeoise sur la catégorie ‘80 km/h’ s’est confirmée, avec une très belle 2ème place pour Luc Caprasse et Tony Kairis, une semaine après que le Bastognard se soit distingué au Rallye de Monte-Carlo ! C’est Michaël Magerotte et Arnaud Hennuy (Ford Escort MK2) qui ont complété le podium… en échouant à 1,30 point de Caprasse ! Chaud devant. Le Hollandais Heino De Heijde a pris une belle 4èmeplace, devançant André Glesner (Porsche 911 SC RS) et Eric Duthoit (Ford Escort MK1). Signalons la 7èmeplace d’Aurélie Van Houdenhove et Daphné Venneman (Opel Kadett GT/E), qui n’ont pas loupé leur passage dans la catégorie ‘Challenger’ sous les couleurs de Gulf Martelange et du concept Legend Boucles 4 Women !

 

Les Lambert tiennent bon, les Bartholemy inaugurent

 

Du côté de la catégorie ‘Classic 60’, les leaders du samedi soir ont tenu bon d’un bout à l’autre de l’étape forestière, Patrick et Joseph Lambert (BMW 2002 Ti) remportant une superbe victoire… en dépit de bris du baquet du pilote dans le dernier test de régularité ! « Je suis ravi de gagner cette épreuve avec mon fils, commentait un Joseph Lambert clairement ému. Les autres n’ont bien sûr rien lâché, mais nous avons su éviter toute erreur majeure… »

 

Lauréats des deux éditions précédentes, Marc Van Dalen et Julien Minguet (Ford Escort MK2) ont fait le maximum, échouant à moins de 20 points d’une troisième victoire de rang. « Le parcours du dimanche était sans doute un peu moins difficile que l’an dernier, expliquait Marc Van Dalen. Nous avons tout tenté, mais Patrick et Joseph sont de bien beaux vainqueurs, et nous sommes heureux pour eux. »

 

C’est la Renault 11 Turbo d’Eric Piraux et Catherine Monard qui a complété le podium final, l’équipage avouant s’être fait quelques frayeurs sous la pluie et dans la nuit du samedi. Le couple au losange devance la spectaculaire Porsche 911 SC RS de Johan et Joppe Gitsels, la BMW 1602 de Michaël Weiller et Anne Meunier, ainsi que la Ford Escort MK2 des Français Eric Guitton et Riccardo Agnesina, meilleur équipage international. A noter la 8ème place des régionaux Jonathan Georges et Elisabeth Fagnant (Peugeot 205 GTI).

 

Une autre histoire de famille a couronné la catégorie ‘Classic 50’, Michael Bartholemy et son fils Noah imposant leur superbe Porsche 911 S, inaugurant le palmarès des adeptes de régularité à moyenne basse. Ils ont devancé l’Autobianchi A112 Abarth de Céline Evrard et Denis Colin, passée devant la BMW 325i de Georges et Stéphanie Tomsen au cours de cette seconde étape.

 

Rideau sur le millésime 2020 des Legend Boucles @ Bastogne, une édition marquée par des conditions climatiques extrêmement délicates, qui ont encore ajouté à la sélectivité de l’épreuve…  

Gino Bux et Steven Spittaels dans le sillage de Kris Meeke

aux Legend Boucles @ Bastogne !

 

Le moins que l’on puisse dire et écrire, c’est que Gino Bux et Steven Spittaels ont été des acteurs majeurs d’une édition épique des Legend Boucles @ Bastogne. Dès les premiers RT de samedi, le ton était donné, avec une Ford Escort MK1, ultime réalisation de l’équipe Burton Racing, pointant en permanence dans les hautes sphères du classement, au point de signer le scratch dans le RT3 Les Herdiers d’Ardenne… devant la référence Kris Meeke !

 

« Si l’on excepte les soucis d’essuie-glace et de pont – qui a mal digéré une compression - rencontrés dans les deux derniers tronçons du jour, qui ont été disputés sous la drache et dans l’obscurité, cette première étape sur asphalte était vraiment positive pour nous, commente Gino Bux. Hélas, une double pénalité que nous n’avons pas tout de suite comprise, mais que la Direction de Course estimait justifiée, nous a renvoyés plus loin dans le classement. Frustrant, bien sûr, mais nous étions bien décidés à poursuivre en mode ‘attaque raisonnable et raisonnée’ sur les RT forestiers de dimanche… »

 

Il fallait en effet mixer efficacité et prudence lors de la deuxième étape des Legend Boucles @ Bastogne, qui fait d’ailleurs l’objet d’un classement distinct appelé ‘Challenge Terre’. Au bout des six tronçons du jour, Gino Bux et Steven Spittaels se classaient… 2èmes derrière Kris Meeke et Seb Marshall ! « Un résultat qui en dit long, et qui nous a même permis de réintégrer le top 10 général, poursuit Gino. Sans la pénalité encourue samedi, on finissait au 2ème rang absolu. Mais l’important, c’est d’avoir démontré le superbe potentiel de notre monture et d’avoir fait étalage de notre pointe de vitesse. Tout en soignant le show pour régaler des spectateurs restés parfois des heures sous la pluie pour profiter du spectacle. »

 

Lors de la cérémonie protocolaire de fin de journée, Kris Meeke s’adressait au duo Bux-Spittaels en ces mots : « Ah, c’est vous ! J’avoue avoir constamment regardé vos chronos samedi et dimanche ! » Et l’Irlandais de se souvenir qu’en 2014, il avait déjà rencontré ce jeune Belge prometteur lors d’un certain Circuit of Ireland… « Sur le podium, Kris a clairement fait ma journée, sourit Gino. Dimanche, sur le superbe parcours ‘oldschool’ des Legend Boucles @ Bastogne, nous étions les ‘Best of the Rest’ derrière Monsieur Meeke ! Et cet hommage nous a fait un bien fou ! Quelle épreuve hors normes, quelle ambiance à Bastogne et sur le parcours, et quelle possibilité unique donnée à de nombreux pilotes de rivaliser avec des gars issus du Championnat du Monde ! »

 

Au moment de quitter Bastogne, avec la promesse de revenir dans moins de douze mois, Gino et Steven avaient une pensée pour les personnes impliquées dans l’incident du RT11… « On sait que ce sont les risques du métier, reprend Bux. Il n’empêche, j’espère que Fred, Geoffrey, Adrian et Sam se remettront au plus vite de ce triste épisode. Et nous sommes bien sûr de tout cœur avec le spectateur touché et hospitalisé. »

 

A très vite pour d’autres infos concernant la saison sportive de Gino Bux et Steven Spittaels, avec l’une ou l’autre bonne surprise à la clef…  

 

Photo libre de droits : Letihon.be & Gedox Photography