S1

leBolide.com, la plateforme par excellence de mise en relation en ligne de vendeurs et d’acheteurs, spécialisée dans la vente aux enchères d’automobiles intéressantes, anciennes ou modernes, a effectué ses premiers pas depuis son lancement en début de cette étrange année 2020.
Grand temps pour une "mise à niveau" avec Christian Philippsen, le fondateur et ‘patron’ de leBolide.

Les temps actuels sont quelque peu inhabituels. Quel est l’impact du climat actuel sur leBolide.com?

Nous aurions en effet pu choisir un meilleur moment pour lancer leBolide ! La Covid, le confinement, la situation économique, les incertitudes sont autant d’obstacles à l’acquisition d’un véhicule ‘plaisir’ qui est le créneau sur lequel nous nous positionnons. A contrario, lorsque nous serons délivrés de ces obstacles, le soulagement devrait être tel que nous pensons rattraper rapidement le temps perdu. On ne peut pas vivre éternellement dans la tristesse !

En attendant, nous ne restons pas les bras croisés. D’une part, nous distrayons et informons nos membres : nous leur avons proposé un jeu-concours, nous publions des articles sur le marché et, plus important, dans le cas où les enchères sur un lot n’auraient pas atteint le prix de réserve, nous offrons aux vendeurs une deuxième chance en l’annonçant à un prix fixe attractif pour un achat immédiat. C’est nouveau, nous allons voir si ça marche.

Qui dit voitures de prestige, dit – par perception – une vente entre quatre yeux. Comment leBolide.com parvient-il a enthousiasmer les futurs acquéreurs à passer via votre plateforme digitale ? Et comment parvenez-vous à combler le « manque » de touche sociale qui se lie immanquablement à un achat d’une telle importance ?

Permettez-moi une petite précision : nous ne mettons pas aux enchères que des voitures de prestige, nous proposons des automobiles destinées à des gens qui aiment l’automobile. Ce n’est pas tout à fait la même chose. Nous prenons des Mini comme des Ferrari et nous les décrivons avec la même précision et nous leur consacrons les mêmes efforts de communication. Chères ou abordables, anciennes ou récentes, à partir du moment où elles ne sont pas, ou plus, simplement utilitaires, elles ont leur place sur leBolide.

Cela dit, pour répondre à votre question, si un acheteur souhaite rencontrer un vendeur avant d’enchérir, nous les mettrons volontiers en contact. Ainsi, sur chaque lot figure un bouton ‘Contacter le vendeur’ qui remplit parfaitement ce rôle ‘social’. Pour faciliter les choses, nous annonçons les lots avant de les mettre aux enchères et ces dernières durent 10 jours, ce qui laisse amplement le temps aux intéressés de s’organiser.

Quels sont les axes que vous allez développer prochainement sur votre plateforme ?

Notre créneau est précis et bien défini : leBolide est une plateforme électronique de vente aux enchères d’automobiles ‘plaisir’, ou encore ‘intéressantes’. Nous en améliorons constamment le fonctionnement et l’agrément. Nous préparons des versions en langues étrangères pour étendre notre couverture géographique. Nous allons accueillir les motos. Nous mettrons prochainement à disposition des vendeurs et acheteurs un contrat-type. Par ailleurs, nous encourageons aussi les vendeurs à nous soumettre des reportages photos de plus en plus complets et mieux réalisés. Sans arrêt, nous développons, nous perfectionnons…

Quel sont vos rêves et objectifs les plus fous pour leBolide.com ?

leBolide a trois objectifs : le premier, d’avoir des clients satisfaits. Le deuxième, de permettre à son équipe de s’épanouir dans son travail. Et le troisième est d’arriver à mettre chaque jour de 20 à 30 automobiles en vente d’ici à trois ans.

Quant au rêve, le plus fou serait celui de vendre l’automobile la plus chère au monde, de battre un record. Nous en avons les moyens !

Pouvez-vous rappeler en quoi leBolide.com se démarque par rapport aux autres « maisons » de ventes aux enchères ?

Notre slogan dit : « L’efficacité des enchères au prix d’une petite annonce ».
C’est exactement cela ! Les enchères sont en effet efficaces parce qu’elles obligent un acheteur à se décider, parce qu’une fois les enchères terminées, c’est en général trop tard. Par rapport aux maisons de vente traditionnelles, les tarifs de leBolide sont extrêmement compétitifs. Première économie – et confort –, le vendeur garde sa voiture chez lui, il n’a pas besoin de la transporter sur le lieu de la vente. En passant, nous pouvons mettre des lots en ligne tous les jours. Le vendeur n’a donc pas besoin d’attendre la date fixe d’une vente groupée.

Ensuite, nous lui comptons un forfait de 99€ qui comprend la rédaction de l’annonce par l’un de nos spécialistes, et sa mise en ligne. Quant aux acheteurs, nous leur facturons 5% du prix d’achat, TVA comprise. Comparez cela aux 10% prélevés aux vendeurs et aux 20 à 30% ajoutés aux acheteurs par les maisons traditionnelles… Les différences sont énormes et tout à l’avantage des vendeurs et des acheteurs.

J’allais oublier un dernier point : les commentaires ! leBolide ouvre en effet chaque lot aux commentaires de la communauté. Ces commentaires ajoutent parfois des précisions, posent des questions auxquelles chacun, y compris le vendeur, peut répondre. La masse de connaissances diffusées auprès des internautes est incalculable. En cumulant nos descriptions, les photos et les commentaires, leBolide permet aux acheteurs de se faire une idée précise de l’objet mis en vente.

 

Curieux de voir les prochaines ventes? Visitez leBolide.com sans plus attendre.

Pour toute information supplémentaire, visitez le site ou consultez les FAQ.
Vous pouvez également joindre l'équipe leBolide par mail.