U 53

Le week-end dernier a eu lieu la 11e édition du Terre Di Canossa en Italie. Le rallye a emmené les participants au travers de différentes régions telles que Emilia, Ligurie et Toscane. On en rêverait pour moins en ces temps de Covid. Les participants ont parcouru 650 km, 63 épreuves de régularités et 6 tests de vitesse moyenne en trois jours. Chaque année, seules 100 voitures sont autorisées à participer. Malgré la pandémie, 64 participants ont répondus à l'appel cette année, dont quelques équipages belges et néerlandais.

Le niveau des participants était élevé cette année et les gagnants se sont disputés les premiers prix avec peu d'écart. Dans l'ensemble, ce rallye a été caractérisé par l'esprit sportif sans faille des équipages. 
La voiture 2 a été déclarée grande gagnante de la course Terre di Canossa 2021 : Gianmario Fontanella et Anna Maria Covelli dans une Lancia Lambda Spider de 1927. Ils ont également remporté la Coupe d'avant-guerre. 
La voiture numéro 15 a pris la deuxième place au classement général : Michele Cibaldi et Andrea Costa dans une Fiat 1100 Siluro 1948. 
La troisième place est revenue à la voiture numéro 1 avec Alberto Aliverti et Stefano Valente dans une Alfa Romeo 6C 1750 SS Zagato de 1929.
Le classement spécial pour les épreuves de vitesse moyenne a été remporté par l'équipe belge de Winand Cremers et Nathalie Peeters dans une Austin Healey 100/4 BN2 de 1955.
La Porsche Classic Team Zurich a remporté le classement par équipe.
La coupe internationale pour la Belgique a été remportée par Raphaël Claes et Cécile Claes dans une Austin Healey 3000 MKI de 1960.
La coupe internationale pour les Pays-Bas a été remportée par Cornis Filius et Maria Filius Van Straalen dans une Fiat 1100/103 Berlina MM de 1955.

UN DÉFI HABILLÉ EN "VERT3

Les organisateurs ont confirmé leur approche respectueuse de l'environnement pour la sixième année consécutive et ont décidé de mettre en œuvre une fois de plus le protocole CarbonZero afin de compenser entièrement les émissions de CO2 en plantant des arbres dans les Apennins toscans et émiliens. 

Texte: Dirk Ivens/ Canossa Events   Photos: credit à Canossa Events