Dans l'ère de la digitalisation, le contraste ne pourrait être plus grand... l'association entre les voitures anciennes et la technologie de pointe du Web connaissent depuis quelques années un vrai succès.

Vous voilà devant votre écran, prêt à tenter le coup, à vous lancer dans l'aventure de l'achat à distance. Surgissent soudainement une multitude de questions. Quels sont les risques? Est-ce que la voiture est bien telle que décrite? Vais-je me retrouver confronté à des soucis techniques? Et si je faisais une mauvaise affaire?
Des questions logiques.

Et si vous étiez garanti de la transparence de la qualité des véhicules du site que vous visitez sans même que vous ayez à vous déplacer?
Et si, en plus, vous pouviez bénéficier de l'intelligence collective de ses lecteurs?

Nous laissons la parole à Christian Philippsen, fondateur de leBolide.com.

Christian, qui êtes-vous?

Mon nom est Philippsen, Christian Philippsen. Je suis né à Antwerpen, en Belgique, en avril 1944.

Aujourd’hui, je vis à Monaco qui, pour moi, est un petit coin de paradis. J’ai une charmante compagne, une fille qui vit en Suède, et suis le grand-père de deux garçons pleins de promesses

Quand votre intérêt pour les voitures a-t-il commencé?

D’aussi loin que je me souvienne. Mon père voulait devenir chirurgien, mais des raisons familiales l’en ont empêché. Au lieu de cela, il « opérait » ses voitures. Il n’était pas un passionné d’automobile mais ne pouvait s’empêcher de les « ouvrir » et les « fermer ». Quand il avait besoin d’aide, il m’appelait. Je tournais par exemple la manivelle pour amener les pistons au point mort haut lorsqu’il ajustait les soupapes, ou j’appuyais sur la pédale lorsqu’il purgeait les freins. Notre médecin de famille était un vrai passionné. Il possédait un roadster Jaguar XK 150S et c’est lui qui m’a emmené voir les premières courses auxquelles j’ai assisté.

 

 

D’où vient l’idée de lancer leBolide et de quoi s’agit-il ?

leBolide est une plateforme spécialisée dans la vente aux enchères d’automobiles ‘intéressantes’, anciennes ou modernes. Elle met en relation en ligne vendeurs et acheteurs.

J’ai une grande expérience des ventes d’automobiles. J’ai tout pratiqué dans cet univers, de la vente de Ferrari neuves et d’occasion en concession à l’organisation de ventes aux enchères pour l’une des grandes maisons anglaises. Je suis heureux d’apporter le fruit des connaissances acquises à l’équipe de leBolide qui, couplée aux moyens techniques d’aujourd’hui, permet de mieux faire et de le faire à moindre coût.

Quelle identité et quelles valeurs couplez-vous avec leBolide ?

En quelques mots clés : la passion, la transparence et le rapport performance/coût.

En quoi vous différentiez-vous de la concurrence ?

Nous proposons l’efficacité des ventes aux enchères au prix d’une petite annonce !

Les enchères durent sept jours. Il y a donc une échéance et les acheteurs sont obligés de se décider.

Les vendeurs paient un forfait de 99 euros pour mettre leur objet en ligne et les acheteurs règlent une commission de 5% sur le montant des enchères gagnantes. Les frais prélevés par les maisons de ventes aux enchères classiques sont bien plus élevés, de l’ordre de cinq à sept fois ce que nous comptons, sans compter que dans ce cas, les vendeurs doivent apporter leur(s) voiture(s) sur les lieux de la vente, ce qui a également un coût.

Les petites annonces sont moins chères, mais les résultats sont décevants et usent la patience des vendeurs.

La rédaction des annonces est faite par nos spécialistes afin de communiquer aux candidats acheteurs l’ensemble des informations dont ils ont besoin pour se forger une opinion. Un reportage photographique complet les accompagne. Nous sommes extrêmement exigeants sur la qualité de ce dossier photographique qui doit tout montrer, surtout les défauts !

Nous ouvrons aussi nos colonnes aux commentaires des internautes. Vous seriez étonnés de la masse de connaissances distribuée dans le public !

Tout cela contribue à se faire une idée précise de chaque lot mis en ligne et aide les acheteurs à décider d’enchérir.

Quels sont les marchés que vous attaquez ?

Dans un premier temps, les marchés de l’Europe francophone : la France, la Belgique, le Luxembourg, Monaco et la Suisse. D’autres pays suivront.

Quelle est l’ambition de la marque leBolide ?

L’ambition de leBolide est de donner satisfaction à nos clients, vendeurs et acheteurs ! Nous visons la qualité plutôt que la quantité.

A quoi est-ce que les visiteurs du site peuvent-ils s’attendre ?

A rêver peut-être ? A se cultiver aussi, en découvrant la richesse de l’information partagée sur les automobiles mises en vente. Mais surtout à trouver un service utile et efficace.

Quels sont les aspects pratiques ?

Comment s’inscrire ?

Les démarches sont extrêmement faciles et tout est expliqué sur le site, dans nos FAQ.

A combien d’annonces peut-on attendre ?

Notre objectif, une fois que nous aurons acquis notre vitesse de croisière, est de vendre une dizaine d’automobiles par jour

Comment enchérir ?

Là aussi, les démarches sont faciles : les enchérisseurs s’inscrivent en communiquant les informations habituelles d’identité et les références d’une carte de crédit. Toutes ces informations sont vérifiées. Ils n’ont ensuite plus qu’à inscrire le montant désiré pour l’enchère. Ils seront tenus informés par mail ou SMS de l’évolution et de l’arrivée à terme des enchères.

Nous proposons également un service d’enchères automatiques pour les membres qui ne sont pas en mesure de suivre directement une vente mais sont intéressés par l’achat d’un lot.

Informations supplémentaires

Pour faciliter certaines démarches pour nos vendeurs et/ou nos acheteurs, nous mettons à disposition de nos internautes une page Services qui rassemble des coordonnées de photographes, de transporteurs et également un calendrier qui reprendra certains événements automobiles qui pourraient les intéresser.

​Informations générales

Adresse du site: leBolide.com
Contact:
contact@leBolide.com