J1 Hispano Suiza H6B Labourdette Skiff Torpedo.jpg

Revenons sur cette fabuleuse journée du 26 Aout 2018, l’une des plus intenses de l’année pour qui s’intéresse un peu à l’automobile de collection…

Levé très tôt pour apercevoir les premiers, arriver sur le Fairway 18 de Pebble Beach, en effet c’est à 6h00 précise que les premiers concurrents se voient délivrer le précieux sésame qui les autorisera à fouler le green du célèbre golf, avec en vedette cette année, la marque Italienne OSCA (Officine Specializzate Costruzione Automobili), fondée par les frères Maserati et apparue en 1947. La solide réputation des frères Maserati a fait de cette marque une redoutable championne dans les courses SCCA aux Etats Unis ou à la Mille Miglia ; la recette du succès, une voiture légère, simple équipée d’un petit moteur robuste de faible cylindrée. La MT4 et ses 1100 cm3 sera vite équipée d’un 1500cm3  en 1948. La période faste pour OSCA se situera aux Etats-Unis à partir de 1952 avec de nombreuses victoires aux mains de Bill Spear, Jim Kimberly, Briggs Cunningham pour les plus connus. Ce dernier fera encore parler de lui aux 12 h de Sebring 1954 en amenant sa MT4 à la victoire ; la voiture fait partie de la Collection Collier de Naples en Floride et a conservé sa livrée blanche .Dix-huit exemplaires y étaient réunis…

Autre marque mise à l’honneur, Tucker, fondée en 1948 par Preston Thomas Tucker, c’est l’une des première à adopter le moteur arrière en série, petite série, car 51 exemplaires seulement furent construits. Après avoir travaillé entre autre pour Cadillac, Tucker lève des fonds pour la construction d’une voiture révolutionnaire  dotée de multiples systèmes de sécurité ; de construction assez basique, la voiture devait être une des plus sûre et une des moins chères du marcher automobile de l’après guerre. Malheureusement, le rêve fût de courte durée, une commission des affaires boursières surveilla d’un peu plus prêt les activités de Tucker, mettant en cause ses nombreuses promesses et propositions élaborées en matière de sécurité, un procès s’en suivi et Tucker fut innocenté ; le mal était fait, les difficultés financières eurent raison de son projet et la société fût mise en liquidation…Il n’en reste pas moins que Tucker est pour le moment la seule marque au monde dont le nombre de voitures produites est proche du nombre de voitures restantes, 48 sur 51 construites…dont 13 au Concours d’Elégance de Pebble Beach !

Autre Carrossier américain mis à l’honneur cette année, la Carrosserie Rollston de New York. Rollston Company fut créée par un immigré roumain, Harry Lonschein associé à Sam Blotkin (financier) et Julius Veghso (designer) ; le nom était inspiré d’une voiture que les trois partenaires admiraient, le Rolls Royce Silver Ghost…

Dès 1928, Rollston Co carrossera les plus belles automobiles des années folles, Packard, Duesenberg, Hispano Suiza et bien sûr Rolls Royce (Springfield) mais aussi plusieurs exemplaires de Minerva ! Environ 700 carrosseries seront fabriquées en une petite vingtaine d’année, des ‘Town Cars’ au début pour se spécialiser dans les Convertible de luxe après le crash boursier de 1929. La société déclina lentement jusqu’ à la faillite en 1938, mais Lonschein et associés fondèrent alors une  société plus modeste nommée Rollson Coachwork Company avec un accent tout particulièrement mis sur la qualité de finition. Les activités automobiles se poursuivirent jusqu’au début de la seconde guerre mondiale, année où Rollson décroche un contrat avec l’US Navy ; les activités de carrossiers feront place à la construction et mise au point de fenêtres pressurisées pour l’aviation de ligne, yachts et jets privés dans les années ’60.

Pebble Beach est le ‘Top event’ de l’année, impossible de décrire tout ce que l’on y voit, la réunion des trois Scarab originales, une première avec la Classe Q Postwar Custom Citroën, et ses quelques beaux exemplaires transformés par Henri Chapron (soi dit en passant, je me demande toujours quelles particularités ‘Custom’ avait cette DS 19 Berline Usine d’un jaune canaris ?, pas sa place dans cette catégorie à mon humble avis…)

Si certains événements sont parfois un peu redondants, avec une grande partie de voitures déjà vues… Pebble Beach Concours d’Elégance reste l’un des seuls Concours où l’on est quasiment certains de ne jamais revoir les même voitures d’une année à l’autres, même si cette année-ci, le Best of Show fût attribué à une Alfa Roméo 8C 2900 B de David Sydorick, la même voiture (mais pas le même châssis) gagnait également le Best of Show en 2009, avec un propriétaire très connu...Mais c’est une autre histoire. En voici quelques 250 images ainsi que le résultats des nombreux prix spéciaux et prix de classe. (ici)

© Bruno Dugauquier

 

A propos de l'auteur: