Alfa Romeo 8C 2900 B Touring Berlinetta.004.jpg

L’un des plus ancien Concours d’Elégance de la planète vient de s’achever sur les rives du Lac de Côme, en Italie, fêtant ainsi ses 90 ans et honorant tout particulièrement David Sydorick et son Alfa Roméo 8C 2900 B de 1937. Cette Alfa Roméo, Best of Show du Pebble Beach concours 2018, allait se voir décerner la Coppa d’Oro samedi soir, après les ultimes délibérations du jury…

Tout avait commencé le vendredi par les vérifications techniques. Sous les yeux scrutateurs des représentants de la FIVA, chaque participant allait recevoir le petit autocollant siglé Villa d’Este à apposer sur le pare brise de son automobile, donnant ainsi droit de participer au fameux concours. Certains participants attiraient déjà tous les regards comme James Glickenhaus et sa Ferrari Modulo de 1970, un concept car restauré l’an dernier pour les concours américains.

Le beau temps était de la partie et le contrôle technique allait se poursuivre tout au long de la journée. Après de nouvelles séance photo, les belles mécaniques rentraient au bercail, dans le parking sous terrain de la Villa d’Este, pour ne plus en bouger jusqu’au petit matin suivant.

Samedi matin, les moteurs vrombissaient déjà à l’arrivée des premiers journalistes, mais il faudra encore attendre patiemment avant de pénétrer dans ce lieu magique et féérique. Les voitures se plaçaient dans les allées du Grand Hôtel, tantôt sur les pelouses ou dans une cour intérieur en fonction de la classe à laquelle elles appartenaient.

Les classes A et B étaient réservées aux voitures d’avant guerre, pour célébrer l’année de création du concours, 1929. Elles s’intitulaient ‘Goodbye Roaring Twenties, The Birth of Concorso’ pour la classe A et ‘Fast Forward, A Quater Century of Progress’ pour la classe B, on y découvrait les stars de la belle époque qu’étaient lesMinerva, Rolls Royce Alfa Roméo, Bugatti ou Delahaye.

La classe C’Small and Perfectly Formed, The Coachbuilder’s Art in Miniature’ honorait les voitures de petites dimensions mais extrêmement abouties sur le plan de la vitesse et des performances, comme l’étaient les Siata, Abarth ou Maserati des années ’50, ‘60 .

La Classe D’A New Dawn , Into the Rock and Roll Era, évoquait les années 60 au travers des marques Ferrari 342 America et 250 GT Competizione, Jaguar Supersonic, ou Mercedes-Benz 300 SL,

La classe E, intitulée ‘Swinging Sixties ; The Sky’s The limit’, évoquait la vitesse pure avec la Ferrari 250 GT SWB, California Spyder ou 275 GTB/4 qui côtoyaient une extraordinaire Aston Martin DB4 GT Zagato ainsi qu’une DBS C carrossée par Touring.

Dans la Classe F, ‘Baby You Can Drive My Car ; Musical Star’s Cars honorait les célébrités de la chanson avec quelques voitures ayant appartenu à ‘Little Tonny’, l’Elvis Presley italien, sa Bizzarrini 5300 GT Strada, ou encore la Lamborghini Miura et la Maserati Mistral du Play boy italien y étaient présentées ainsi que l’Aston Martin V8 Vantage d’Elton john.

La classe G ‘Speeding Against the Clock, Endurance Racing Legends’ évoquait la vitesse dans les grandes courses d’endurance internationales come la Mille Miglia, les 24 Heures du Mans ou la Carrera Panamerica, Osca , Ferrari ou cette surprenante CD Panhard LM64 représentaient parfaitement ces grands événements .

La Classe, H, ‘Daring to Dream, Concepts Which Rocked The Motoring World’ opposaient la sublime Ferrari 512 S Modulo de James Glickehaus à la Lamborghini Marzal d’Albert Spiess (suisse) ou à l’étonnante et unique voiture à suspension gyroscopique ; la Gyro-X, venue des Etats-Unis également.

Ces sculptures en mouvement défilaient vers 14h30 devant le Grand Hôtel de la Vila d’Este, comme à la belle époque, le samedi ainsi que le lendemain à la Villa Erba. Au terme du défilé, la Coppa d’Oro était attribuée à David Sydorick pour la présentation de son Alfa Roméo 8C 2900 B de 1937. Cette voiture sera probablement vue dans les prochaines semaines à Chantilly ou ailleurs pour rafler d’autres prix.

Autre particularité de ce concours, une classe dédiée aux Concept Cars et Prototypes permettait d’admirer la Bugatti ‘La Voiture Noire’ ou la nouvelle Austro Daimler Bergmeister ADR630 ou encore l’énigmatique Panther ProgettoUno, réalisée par Ares sur base de Lamborghini Huracan.

Comme chaque année, BMW Group Classics est le principal sponsor ; une exposition consacrée aux 90 ans de BMW (section automobile) occupait une des grandes salles d’exposition, rassemblant la BMW ‘Dixi’, premier modèle fabriqué sous licence après la première guerre mondiale, ainsi que les BMW 328, 327/28 ou autres 330, des motos y étaient également exposées pour l’occasion.

© Bruno Dugauquier

 

A propos de l'auteur: