Peugeot 302 Darl Mat Roadster by Pourtout.jpg

Pour la quatrième fois déjà et toujours sous le sponsoring principal de Richard Mille, le concours d’Elégance organisé par Peter Auto a une nouvelle fois tenu toutes ses promesses à Chantilly.

Un cadre enchanteur, des voitures d’exceptions, des animations pour un très large public familial et avec les commentaires de Max Girardo, que demander de plus…

Le nombres de classes reste toujours aussi important, mais Ferrari était particulièrement bien représentée cette année en raison de son 70ème anniversaire ; des prototypes ‘fermés’ aux prototypes ‘ouverts’ en passant par une classe réservée aux 365 GTB/4 Daytona des 24 Heures du Mans, ou celle dédiée au modèle 250 GT, ou les GT des 24 Heures dérivées des voitures de série…

Une autre classe digne d’intérêts, celle qui honorait le carrossier français Pourtout ; deux Peugeot Darl’Mat (une 402 Cabriolet et une 302 Roadster, il manquait un Coupé pour compléter l’ensemble), une superbe Talbot T150 C Roadster, ou des Lancia assez inédites. Alfa Roméo n’était pas en reste avec  deux classes, une avant et une après-guerre, des Barquettes et Berlinettes Ecceterini sans oublier bien sûr, la classe Bugatti Type 57 S qui allait fournir évidemment l’un des deux Best of Show ; en effet Peter et Merle Mullin de Californie et leur Bugatti 57 S Atlantic ont été désignés par un jury impartial pour figurer dans les annales du Chantilly Arts & Elégance pour un véhicule d’avant-guerre.

Un deuxième Best of Show fût attribué à Sir Michaël Kadoorie, propriétaire de la chaine hôtelière de prestige ‘The Peninsula’, pour sa Ferrari 250 TR/58. En effet cette année et cela semble inédit, le jury avait décerné un second ‘Best of Show’ pour une voiture d’après-guerre.

Du coté des Concepts Cars, le jury n’a pu se décider entre deux voitures françaises… la Trezor de Renault et la Citroën CXsperience , cela fait en tout cas beaucoup de monde sur la photo finale.

Coté Clubs, celui des Voitures Anthony avait rassemblé les six exemplaires restants de la marque française, le club Delahaye brillait par son absence, quant au Club Citroën, ses membres avaient exposé quelques raretés dont une DS21 Majesty carrossée par Chapron ou un coupé LeLeman du même auteur.

Bonham’s avait également intégré la fête en proposant sa vente le dimanche, un bon nombre de voitures mises en vente était ainsi accessible aux regards des visiteurs.

Le site étant très étendu, et les défilés commençant dès 10h00 du matin, il n’a pas été possible de couvrir l’entièreté des activités proposées sur la journée, d’autant plus que le concours était organisé le même week-end que le Goodwood Revival en Angleterre, alors quand on ne peut se passer de l’un et l’autre, il faut courir …

Espérons que l’an prochain il n’en sera pas de même.

 

Les résultats du Concours d’Elégance sont connus et visibles sur

http://www.chantillyartsetelegance.com/language/fr/concours-les-resultats/

 

© Bruno Dugauquier

 

A propos de l'auteur: