DSC_7207

Affiche-Retromobile-2012_scalewidthdownonly_570.jpg37ème Salon Rétromobile , Paris

 

Février n'est pas seulement le mois le plus court de l'année, c'est aussi le premier grand rendez-vous des passionnés de voitures anciennes, quelles soient de compétition ou de ville.

Cette année, les organisateurs du salon avaient pris le pari d'en réduire la durée, cinq jours au lieu de dix et  malgré tout, ce sont plus de 70.000 visiteurs qui arpentèrent les halls 2 et 3 du parc des expositions de la porte de Versailles.

La recette fonctionne admirablement, des exposants venus de toute l'Europe, des marchands spécialisés dans la voiture d'exception comme Lukas Hüni, Hall & Hall ou encore Gregor Fiskens, des ateliers de restauration, les incontournables clubs de toute marque, de l'Automobilia, et des pièces d'occasion. La  vente aux enchères "Marathon" d'Artcurial fut également un succès avec la vente de la pièce maitresse, une Ferrari 250 GT Spider California de 1959, ayant appartenue à l'acteur Roger Vadim a été adjugée pour 4.5 M €, soit dit en passant, 95 % des lots ont trouvé preneur.

Autre curiosité, cette exposition de voitures sans patente, des automobiles construites à l'unité et exceptionnellement  homologuées pour rouler sur les routes dans les années soixante…(autres époque…)

L'exposition du collectionneur américain Peter Mullin (objet d'un article séparé) a également largement contribué au succès de cette  édition 2012, sans oublié non plus l'effort des constructeurs français Citroën, Peugeot, Renault, ou allemands (BMW, Mercedes) qui malgré les restrictions budgétaires sont resté fidèles au salon grâce à leur division " Classique".

En résumé la journée de samedi fut bien remplie, la suite en images….en attendant la prochaine édition.

 

Texte et photos : Bruno Dugauquier

 

 

A propos de l'auteur: