Wade Lambert Pydywqwu9u Unsplash

Publi-rédactionnel

Comment bien assurer sa voiture ancienne ?

En France, elles sont plus de 600.000. Choyées et bichonnées par leurs propriétaires, elles sont un bonheur pour les yeux lorsqu’elles circulent sur nos routes. À la différence de la voiture ordinaire, la voiture ancienne constitue bien souvent un objet de collection qui ne sort qu’à des occasions particulières pour le loisir et le plaisir. Comme tous les véhicules qui circulent sur le territoire français, ces « belles carrosseries » doivent être assurées.

Le prix de certains de ces « ancêtres » peut atteindre des sommets, mais fort heureusement, les compagnies d’assurances ont développé des produits adaptés avec des primes aux tarifs intéressants.

Découvrez avec ClassicCarPassion les avantages et les inconvénients de l’assurance collection.

Qu’est-ce qu’une voiture ancienne ou de collection ?

Avant de découvrir cette assurance spécifique, il convient de savoir ce que représente une voiture ancienne dite de collection. En France, la législation indique qu’un ancien modèle de voiture âgée aux moins de 30 ans entre dans la catégorie des voitures de collection. De plus, ce type de voiture ne doit plus être fabriqué et les caractéristiques de celle que vous achetez ne doivent pas avoir été modifiées.

Un tel véhicule doit passer au contrôle technique tous les 5 ans au lieu de tous les 2 ans pour les voitures ordinaires. De plus, il doit posséder une carte grise spécifique qui porte la mention « Véhicule de collection ».

Ce document s’obtient en contactant la Fédération française des Véhicules d’Époque (FFVE). Vous devrez préciser les caractéristiques de votre « ancêtre », à savoir :

  • La marque de votre voiture ;
  • Le modèle ;
  • L’année de la mise en circulation ;
  • Sa puissance ;
  • Le nombre de places assises disponibles ;
  • Son numéro de série et de châssis.

Vous devrez aussi joindre une pièce d’identité, un justificatif de domicile, deux photos de votre voiture ainsi que l’ancienne carte grise. Votre nouvelle carte grise « véhicule de collection » vous parviendra par courrier dans les 4 à 8 semaines.

Pour une compagnie d’assurance, il y a un critère supplémentaire qui entre en ligne de compte pour classer une voiture dans la catégorie des véhicules de collection. Il s’agit de la rareté. En effet, certains assureurs proposent des assurances spécifiques pour des véhicules n’ayant pas atteint l’âge de 30 ans, mais qui ont beaucoup de valeurs, car fabriqués en très faible quantité.

D’ailleurs, ils sont de plus en plus nombreux à proposer l’assurance collection pour des voitures de plus de 20 ans, mais qui n’ont pas encore atteint les 30 ans.

L’obligation de contracter une assurance véhicule de collection

En France, tout propriétaire de véhicule à moteur doit impérativement souscrire une assurance. Il s’agit d’une obligation et tout contrevenant s’expose à des poursuites judiciaires pouvant aller d’une amende de 3750 € à une suspension du permis de conduire de 3 ans maximum et une confiscation de l’engin du délit.

Les compagnies d’assurance ont remarqué que les sinistres impliquant des véhicules de collection sont peu fréquents, généralement parce que les propriétaires sont beaucoup plus respectueux du Code de la route et qu’ils « sortent » leur voiture ancienne beaucoup plus rarement que leur véhicule principal. Ils ne prennent aucun risque et conduisent donc prudemment.

Les compagnies d’assurances ont donc développé une assurance spécifique pour les propriétaires de ces voitures anciennes. En souscrivant une assurance véhicule de collection, un propriétaire se verra proposerdes tarifs compétitifs.

Le propriétaire d’une voiture ancienne doit répondre aux critères de souscriptions suivants :

  • Être âgé de plus de 21 ans ;
  • Posséder le permis de conduire depuis au moins 3 ans ;
  • Ne pas avoir eu d’accidents avec un véhicule depuis au moins 2 ans ;
  • Être propriétaire d’un autre véhicule pour les trajets quotidiens.

Les avantages et les inconvénients d’une assurance de collection

L’assurance collection pour les véhicules anciens propose des garanties proches de celles des assurances pour voitures « de tous les jours ». Vous pouvez donc choisir entre une assurance minimale, appelée « au tiers » ou une assurance « tous risques ».

Les avantages de l’assurance collection sont nombreux. Par exemple, en cas de sinistre, certaines compagnies d’assurances proposent la cote officielle des voitures de collection comme valeur de remboursement plutôt que la valeur de l’argus.

Certaines assurances collections proposent une assurance circuit qui couvre le véhicule en cas de problèmes lors de l’utilisation de la voiture sur un circuit automobile ou lors d’une manifestation sportive.

En matière de prix, l’assurance collection est avantageuse et plusieurs formules existent : pour les grands collectionneurs, l’assurance formule « flotte » couvre un nombre illimité de véhicules. Certains assureurs proposent aussi un tarif dégressif en fonction du nombre de voitures assurées.

Mais si les prix de l’assurance collection pour voitures anciennes sont plus bas que pour une assurance voiture classique, il y a certaines restrictions. Elles ne permettent pas un usage quotidien du véhicule. Hors de question donc d’utiliser votre voiture ancienne préférée pour vous rendre tous les jours au bureau ou pour démarcher vos clients.

Certaines compagnies d’assurance refusent quelques fois tout simplement d’assurer en véhicules de collection certains engins trop puissants ou même certaines marques !