Lamborghini P400 Miura SV

Le Festival of Speed de Goodwood est non seulement apprécié pour sa course de côte, mais également pour son Concours d’Elégance ;  cette année, sept classes mettaient en lisse quarante sept voitures…

Une première classe ‘Coach & No Horse’ mettait en scène sept véhicules du 19ème siècle. Les pionniers Benz, Daimler, Peugeot ou Panhard & Levassor affrontaient amicalement Fiat ou des marques inconnues comme Stephens ou Orient Express.

La classe ‘From Alpha to Zeta’ honorait la marque italienne Lancia avec une superbe Astura Cabriolet par Pinin Farina, un Spider America sur base Aurelia B24 S, ou un Coupé Flaminia 2500 Zagato.

La troisième classe regroupait des voitures anglaises à la mécanique américaine comme la très rare TVR Coupé par Fissore, un prototype Jensen Interceptor P66, ou aussi une AC 428 Frua.

‘Gandini’s Racing Bulls’, pour la quatrième classe, fêtait la marque Lamborghini avec une Miura envoyée par le Muséo Lamborghini, Countach, Espada, Diablo ou Islero complétaient le plateau.

Une année marquée par le retour d’Alpine se devait de réveiller l’intérêt pour cette marque célèbre, surtout en rallye. Point de Berlinette de compétition dans la catégorie ‘Alpine Pass & Present’, mais un très étrange coupé réalisé par Denis Meyrignac sur base Alpine A110. Exposé au salon de Genève, il restera la propriété de son créateur.

‘The Fabulous Phantom’ ne rendait pas hommage aux fantômes des châteaux hantés de la perfide Albion mais plutôt la Phantom III de Rolls Royce et ses nombreux carrossiers.

Et pour finir, ‘Vauxhall’s Said & Ton’, une marque rarement mise à l’honneur proposait de découvrir le modèle 30/98 en six versions différentes (Derham, Wensum ou Grosvenor, e.a).

© Bruno Dugauquier