DSC_0048

Une troisième édition belge

Les 7 et 8 mai 2015 s’est déroulée la troisième édition du Rallye du Sablon. Après Paris en 2013 et Deauville en 2014, cette année le Rallye proposait une édition à la découverte des plus belles routes de Belgique.

Plus de 40 voitures ancêtres datant d’avant 1975, prenaient le départ de cette nouvelle édition. Notons la présence de quelques avant-guerre dont l’ Alvis Speed Six de 1934, pilotée par Claude Laroche et Axel Cardon de Lichtbuer, ainsi que d’autres voitures d’exception dont une Lancia Flaminia Supersport  Zagato de 1967, aluminium, produite à 187 exemplaires, de Patrick Van Damme.

Le Rallye du Sablon, initié par Henri Leysen, joaillier au Sablon et passionné de voiture ancêtres, est soutenu par la prestigieuse banque Rothschild et par la compagnie d’aviation privée ASL Jet Services. Il est organisé par Sabine De Ridder, entourée d’une équipe logistique et organisation et également d’une assistance technique durant toute la durée du Rallye.

Le Rallye, limitant volontairement le nombre de participants,  est placé sous le signe de la convivialité et de l’exclusivité.

 

Un programme sous le soleil

Jeudi matin les concurrents étaient attendus dès 8h00 sur la très belle place de Céroux-Mousty dans le Brabant-Wallon. Après un petit déjeuner, la remise du Roadbook et le briefing, le départ fût donné à 9h00.

Céroux-Mousty - Grandvoir

Une première étape de 168 km, passant par le Condroz, entre route de campagnes, routes dans les bois et sur les hauteurs de la Meuse, pour les conduire au Château de Grandvoir. Le magnifique tracé du Roadbook, réalisé par Dan Erculisse, a été unanimement plébiscité. Au château de Grandvoir, les voitures garées dans la cour intérieure,  les concurrents furent accueillis dans le magnifique jardin du Château ou une longue table dressée en plein milieu de celui-ci les attendait pour un déjeuner bucolique avec les produits du terroir.

Grandvoir-Lanaken

La deuxième étape et dernière du jour, de 179 km, les emmena, après un peu plus de 3h de route vers la Butte au Bois à Lanaken. Les petites routes vallonnées dans les Ardennes, bordées de champs de Colza en fleurs, et traversant de magnifiques villages, clôtura cette première journée de très belles routes et jolies découvertes. La soirée au Relais et Châteaux de la Butte au Bois à Lanaken, fût placé sous le charme et l’exclusivité. L’Hostellerie La Butte aux Bois est un superbe manoir planté au milieu d’une région boisée. Cet hôtel de luxe Relais & Châteaux quatre étoiles accueillant est entouré d’une nature apaisante.

 

Lanaken-Sy

Afin de permettre aux participants de profiter pleinement de leur séjour à La Butte azu Bois, le départ fût donné le vendredi matin à 9h30. Une étape de 142 km afin de rejoindre Sy en bord de L’Ourthe. Le tracé après une incursion dans la très vallonnée et spectaculaire région du Limbourg en Hollande, les conduisit le long de l’Ourthe et ses magnifiques paysages. C’est au Bonheur de Sy que le déjeuner sur les bords de l’Ourthe fût organisé. Une étape sous le soleil dans un cadre campagnard.

Sy- Place du Sablon

Après le déjeuner, les concurrents reprirent la route pour la dernière étape du Rallye,  de 152 km, afin de rejoindre la Place du Sablon à Bruxelles.

Une dernière étape dans cette belle campagne belge ravit les concurrents. L’entrée de la capitale se fit par l’avenue de Tervueren, pour les conduire à l’arrivée du Rallye du Sablon.

La Place du sablon fût, cette année encore, privatisée pour le Rallye du Sablon. Les voitures fûrent garées et exposées sur la Place pour le plus grand bonheur des riverains, commerçants et visiteurs de la place. Une ambiance très conviviale pendant le cocktail d’arrivée au milieu du Sablon. Une tente à l’atmosphère très campagnarde et chaleureuse, accueillit ensuite les concurrents pour le dîner et la remise de prix. Le dîner proposé par Lola, bien connu de la Place du Sablon, fût apprécié par tous les concurrents.

Les Prix

Le prix Leysen fût attribué à Wilfried Lauwers et Serge Groulus,  en Rolls Royce Silver Spirit.

Le prix offert par ASL, récompensa l’équipage de Gérard Marcy et Philippe Moortgat en Mercedes 280SL.

Le prix Rothschild, petit clin d’œil à l’équipage français composé de Laure et Stéphane Gerardin, au volant d’une Mercedes 190 SL de 1958.

Le prix Château Réal Martin fût remis à Claude Laroche et Axel Cardon de Lichtbuer, Alvis Speed Six de 1934.

 

www.rallyedusablon.com

 

Photos : Pierre Olivier Tulkens et Vanessa Mc Guire