1430

Mille Virages qui en appellent tant d'autres

0232.jpg 0059.jpg

Cinquante-quatre voitures d'exception au départ. Plus de 900 kilomètres parcourus en l'espace de trois jours et déclinés en autant d'étapes exclusives au gré d'un road book merveilleusement original et précis : la première édition des Mille Virages, disputée du 27 au 29 septembre dernier, fut une réussite sur tous les plans. Des Ardennes à Bruxelles avec, en point d'orgue, une étape légendaire consacrée à l'Eiffel et à son circuit mythique du Nürburgring, ce rendez-vous hors du commun, destiné aux passionnés de belles automobiles et aux amateurs d'escapades inédites, a sans doute ouvert toutes grandes les portes d'une nouvelle discipline à part entière…

0718.jpg 0658.jpg

Il régnait une ambiance estivale sur Spa, en ce dimanche matin de grand départ pour la première édition des Mille Virages. Rangées côte à côte sur la Place Royale, les quelques 54 voitures participantes brillaient de mille feux sous un soleil éclatant. Porsche, Lamborghini, Ford GT40, Ferrari, Maserati, Audi R8, Bentley, Mercedes et bien d'autres rivalisaient de beauté sous le regard de nombreux spectateurs venus admirer ces véhicules de prestige. Le temps d'un petit déjeuner au Radisson Palace Hôtel et d'un briefing  donné par Philippe Martin, l'organisateur, assisté du célèbre pilote belge Marc Duez, son directeur de course, et l'ensemble de cette colonne d'exception pouvait se mettre en route pour une première étape déjà très prometteuse.

1485.jpg 1575.jpg

Les trésors cachés des Ardennes
De Spa à Stoumont, par les chemins de traverse, serpentant dans la région, chacun eut l'occasion de sa familiariser avec le road book dessiné avec goût, expérience et précision par le responsable du parcours, Dan Erculisse. De la course de Côte de Spa Maquisard, via La Reid vers Remouchamps, Trois Ponts, Lierneux et finalement Stoumont, nos belles Ardennes dévoilèrent déjà de très beaux  atouts par quelques routes magiques et inhabituelles pour mener à un déjeuner savoureux au Zabonprés, restaurant bucolique, niché sur les berges verdoyantes de l'Amblève. Au beau fixe, comme la météo, l'ambiance très conviviale monta encore d'un cran l'après-midi avec un détour par le circuit de Spa-Francorchamps, pour assister aux traditionnelles 'Six Hours of Spa', avant un détour par le Circuit de l'Ecole de Maîtrise pour une première épreuve chronométrée, particulièrement appréciée par tous. Au retour, en fin d'après-midi, au Radisson de Balmoral, chacun avait déjà quelques belles histoires à partager…

1007[1].jpg

La magie de l'Eiffel et les mystères du 'Ring'
Point d'orgue de cette première édition des Mille Virages, la deuxième étape devait mener les équipages au-delà de la frontière, à la découverte de l'Eiffel et, surtout, du circuit du Nürburgring, la fameuse, redoutable et redoutée 'Nordschleife'. Comme mise en bouche et, après avoir tutoyé la brume matinale dans des décors incroyables, la deuxième épreuve 'chrono' attendait les équipages à quelques encablures de la frontière allemande, à l'East Belgian Karting  Center de Grüfflingen, non loin de St Vith. Le temps, pour chacun, d'établir son chrono de référence et rendez-vous était donné sur les rives paisibles et ensoleillées du lac de Bitburg pour un déjeuner réparateur.  Mais le sommet de cette journée était encore à venir. Après une balade d'exception au cœur des merveilles de l'Eiffel, les 54 équipages des Mille Virages goûtaient enfin à la magie inégalée de la redoutable 'Nordschleife'.  Avec ses 20,8 kilomètres, qui en font le plus long circuit en activité au monde, et ses 73 virages, le 'Ring', comme le surnomment les habitués des lieux, a déroulé son long serpentin goudronné et son tracé exigeant et vallonné sous les roues des concurrents. Tous impressionnés et heureux de découvrir ce véritable 'Enfer vert' à bord de leur 'sportive', les équipages apprivoisèrent, chacun à leur manière, les 33 virages gauches et les 40 droits, jamais pareils, mais parfois semblables, de ce circuit mythique comptant des montées à 16% et des descentes vertigineuses à plus de 11% et quelques bosses renommées, comme 'Flugplatz' où, jadis, les Formule 1 décollaient des quatre roues ! Une étape pure sensation et des souvenirs pleins la tête à raconter, en soirée lors du retour à Balmoral.

3336.jpg 3378.jpg

Du château de Vervoz au Chalet Robinson
Largement entamée durant la première étape, la découverte des Ardennes se poursuivit lors de la troisième et ultime journée de rallye. Le temps de traverser la Ville d'eau et les bolides s'attaquaient déjà au parcours tortueux et… pétillant de la course de côte de Spa Barissart, en guise de hors-d'œuvre aux quelques 190 kilomètres devant les mener à Bruxelles.  Après une route délicieusement sinueuse dans la région de Coo, tout le monde goûtait aux joies d'un Contrôle de Passage très convivial, installé face au splendide château de Vervoz. Restait encore à rallier Bruxelles, via Huy pour une arrivée finale, toute en beauté et en émotion, dans le Bois de la Cambre avant le déjeuner final et la remise des prix au tout nouveau Chalet Robinson, sur l'île du même nom.

1371-2.jpg

La boucle était bouclée et une satisfaction égale rayonnait de tous les équipages à l'heure du passage sous l'arche d'arrivée. Cette première édition des Mille Virages, c'est sûr, en appelle bien d'autres…

0017.jpg 

© Photos Ivan Verzar / Imagima