Retrorama
Accueil » Reportages » Reportages 2012 » Ferrari 330 GT One-Off by Scaglietti
A A+

Une Ferrari très "Spéciale", Histoire d'une découverte surprenante…

L'histoire de cette Ferrari 330 GT 2+2 insolite m'a été racontée il y a peu par son propriétaire en personne, et je tiens tout particulièrement à le féliciter pour ses recherches et sa persévérance de ces dernières années…En voici un résumé.

 

"Découverte en 2005 sur le chassis d'une Ferrari 250 GT Boano (s/n 0579 GT), cette carrosserie Spéciale appartenait à un certain Mr Bertone de Turin; non terminée, elle lui avait été vendue en l'état par le Garage Auto Classic de Turin.  Le propriétaire de la 250 GT Boano souhaitait lui redonner une carrosserie conforme à l'originale et cette Carrosserie "Speciale" allait donc devoir retrouver une nouvelle vie…

Selon le Garage Auto Classic, la carrosserie avait été commandée par un certain Mr Colombo (!!!) pour une Ferrari 250 GT Boano gravement accidentée aux Etats Unis en 1981, elle aurait été fabriquée entre 1987 et 1988 par d'anciens artisans carrossiers à la retraite, mais sans plus d'informations".

En apercevant cette carrosserie "One-Off", Mr R.B. propriétaire actuel, remarque qu'elle ressemble très fortement à une Ferrari à carrosserie unique bien connue ayant appartenue à feu Greg Garrisson, la Ferrari 410 Superamerica (s/n 0671 SA). "L'histoire de ces deux carrosseries semblait donc  indissociable, restait à éclaircir cette affaire vielle de plus de 25 ans.

En véritable Sherlock Holmes, toutes les recherches ont conduit à la fameuse 410 SA carrossée spécialement par Sergio Scaglietti en 1957 pour le Dr Wax, (représentant pour l'Italie, des spiritueux Johnny Walker). Après avoir disparue de nombreuses années, (la voiture avait été volée, transformée et partiellement découpée), cette 410 SA fut retrouvée en 1985 par le collectionneur américain Greg Garrisson dans une ferme de l'Oregon où elle était utilisée comme tracteur, seule le chassis le moteur et la boite de vitesse fonctionnaient. La voiture fût alors achetée et envoyée en Italie pour reconstruction de la carrosserie selon les plans originaux de Sergio Scaglietti.

Il semblerait qu'à l'époque, entre 1987 et 1988, deux carrosseries "Speciale" auraient été construites, l'une selon les plans originaux de 1957 que l'on retrouve officiellement sur la Ferrai 410 Superamerica de Greg Garrisson, elle présente des phares droits ainsi que des ailes arrières "saillantes", la deuxième, "moins officielle" avec des phares carénés et des ailes arrières "arrondies" que l'on retrouvait en 2005 sur le chassis de la 250 GT Boano. De nombreux historiens et spécialistes "Ferrari" se sont penchés sur la question, les "anciens carrossiers" sortis de leur retraite en 1988 ayant disparu, il a été très difficile 25 ans plus tard de retracer l'histoire de cette carrosserie, mais tout porte à croire que cette carrosserie "Speciale" a bel et bien été fabriquée en même temps que celle de la 410 SA (des photos prises en 1988 par Keith Bluemel, parues dans le Cavallino Magazine N°49 (Février/Mars 1989) en atteste l'existence). A-t-elle servit de brouillon?

Nous avons donc une carrosserie assez "extraordinaire" pour ne pas dire unique, déposée en 2005 de son chassis "Boano", il restait à lui trouver un autre chassis ainsi qu'une mécanique convenable, et c'est ce qu'a fait le propriétaire actuel. Une Ferrari 330 GT est trouvée à l'abandon, réservée dans un garage depuis plus de 20 ans. L'embrayage était hors service, le moteur tournait, le numéro de chassis et de moteur  clairement identifiables (Matching Numbers) seule la carrosserie était dans un état de corrosion avancée,  le changement de carrosserie devenait envisageable pour restaurer la modeste 330 GT, en tout cas, son propriétaire ne pouvait se résoudre à ce qu'elle finisse en poulailler ou en réplique de GTO, le chassis fut légèrement raccourci pour le porter à 2,6 mètres, le moteur abaissé de 6cm car finalement, cette Ferrari a changé de carrosserie, comme tant d'autres Ferrari au cours de leurs histoires, mais ce n'est en aucun cas une quelconque copie".

 

En 2008, j'ai eu l'occasion d'en faire quelques photos, la voiture sortait à peine de restauration, la sellerie avait été complètement refaite ainsi que la mécanique, l'historique de la voiture n'était pas encore bien élucidé et la réalisation devait encore rester secrète, mais elle avait fière allure, moi qui suis passionné de carrosseries "Speciale", j'ai pu l'admirer sous toutes ses coutures….

Depuis, cette 330 GT a participé à quelques concours d'Elégance et est actuellement proposée à la vente quelque part en France, son historique est claire, la voiture est  livrée avec un dossier le plus complet possible.

Encore tous mes remerciements à Mr R. B. pour avoir accompli ce travail de recherche considérable, malgré l'absence des témoins de l'époque.

 

Sources : Dossier du propriétaire

Images : Dossier du propriétaire et Bruno Dugauquier (2008)

 

 



Partager cet article:

 

 

 

 

X
Pour recevoir mensuellement notre newsletter avec des infos exclusives sur le monde des voitures anciennes, introduisez votre e-mail: