Adler 5_13..jpg

Tous les trois ans, les Ardennes belges commémorent la fabuleuse aventure de la Course Automobile tel que nous la connaissons actuellement sur circuit, mais pas à Spa Francorchamps.

Le premier Juillet 1902 restera gravé dans la mémoire collective comme étant la date de création de la première course automobile, sur circuit fermé, par le Baron Pierre de Crawhez. Auparavant, les courses reliaient les villes, comme Londres-Brighton ou Bruxelles-Spa, mais provoquaient de plus en plus de victimes sur les routes ouvertes à la circulation, même si les vitesses atteintes étaient bien moins impressionnantes que celles daujourdhui.

Les courses sur circuit pouvaient ainsi rassembler des équipages de différentes nationalités, et de diverses catégories comme les voitures Légères, cyclecars, motos
Le circuit des Ardennes fut organisé jusquen 1907 et son parcours de 500kms était fort apprécié pour la beauté de ses paysages ; De Dion Bouton, Panhard & Levassor, De Dietrich, Germain, furent rapidement rejoints par Mercedes, Napier, Daracq Fiat, CGV, ou Hotchkiss
En 1908, Le Baron de Crawhez souhaitait lancer un championnat international, avec un circuit dans chaque pays participant ; mais les tensions entre organisateurs eurent raison du Circuit des Ardennes et la course fut déplacée à Spa.

La commémoration rassemble différentes catégories ;

A : reprend les véhicules authentiques ayant participé au Circuit des Ardennes, autant dire quil est déjà exceptionnel den trouver un, mais la De Dion Bouton Course du Paris Madrid 1903 fut retrouvée et exposée à Bastogne, ville départ.

B : Véhicules similaires (Marque et modèle) de 1902à 1907, une dizaine de voitures présentes dont la 1ère Germain de 1898.

C : Véhicules des origines jusqu à 1918, ceux-ci nont pas participé à des courses sur circuit mais une petite trentaine de voitures commémoraient lévénement.

D : Véhicules de 1919 à 1927 encore assez nombreux en état de marche, on y retrouve des Ford A, Bugatti, Peerless, Amilcar ou Morgan

E : Véhicules de 1928à 1940

F : de 1941 à 1970, de loin le plus gros dun plateau qui comprenait quand même 500 voitures et une quarantaine de motos qui durant trois jours ont sillonnés les routes de Bastogne, Nasogne ou Mochamp en passant par Marche en Famenne ou La Roche, le samedi et Libramont, Neufchateau, Habay, Florenville et Bastogne le dimanche.

Bastogne accueillait également une exposition de quelques véhicules rares sur la Place McAuliffe, (FN, Voisin, Ballot, Pegaso Z102 Thrill par Touring ainsi quun défilé de quelques participants commenté par Philippe Casse.

Il est dommage que ce genre dévénement ne fasse pas lobjet de plus de  publicité tant la convivialité y est au rendez-vous, que ce soit sur le parcours ou dans les villes visitées
Un rendez-vous à noter pour lédition 2020

 

© Bruno Dugauquier

A propos de l'auteur: