Alfa Romeo Spider.001.jpg

Pour la 32ème édition du Concorso Italiano, la localisation n’avait pas été modifiée et c’est toujours la commune de Seaside, à quelques kilomètres de Monterey, qui accueillait l’événement. L’accent était mis cette année sur les 70 ans de Ferrari, avec un grand rassemblement de belles italiennes plus modernes qu’anciennes, malgré la présence de quelques Daytona, grande rivale de la Maserati Ghibli qui fêtait ici même ses 50 ans d’existence. Alfa Roméo y était aussi bien représenté avec une belle série de Giulietta des années 60, un beau petit spider qui n’est pas sans rappeler la 4C actuelle et commercialisée depuis peu aux Etats-Unis. Le club Lancia y était venu aussi en nombre avec une séduisante Appia GTE carrossée par Zagato ou un rutilante Stratos, Lamborghini, comme chaque année, envahissait une bonne partie des collines du Bayonet Black Horse Course, avec en point d’orgue, un des dix exemplaires de la Centenario, alors que Fiat et Abarth n’était pas en reste, occupant avantageusement le green. Les produits de gastronomie italienne étaient également mis en valeur, le temps de contempler le défilé de mannequins ou de visiter quelques boutiques de marchandising. N’ayant assisté à l’événement qu’en matinée, vous pouvez retrouver plus d’informations sur le site https://concorso.com ou consulter les images ci-dessous.

Malheureusement, une journée ne compte que 24 heures et l’après midi fût consacrée aux courses de Laguna Seca, alors que le soleil pointait enfin ses rayons sur le Balck Horse Course…

                                                                                                                                                                 

© Bruno Dugauquier

 

A propos de l'auteur: