Laguna Seca 2016_001

          Retour sur les Courses Historiques de Laguna Seca

 

Comme l’affiche l’annonçait à l’entrée du circuit de Laguna Seca, Californie, cette année serait placée sous le signe de BMW, fêtant ainsi dignement ses cent années d’existence.

Les festivités avaient commencé le week-end précédent avec une pré-réunion rassemblant une grande moitié du plateau ; histoire de prendre un peu la température et de voir les forces en présence. La journée du dimanche 14 aout fût ainsi mise à profit pour découvrir une autre partie du circuit plutôt que le traditionnel ‘Corkscew’. Cela permettait également de prendre quelques clichés des voitures présentées dans les plateaux des séries ‘B’ (sans mauvais jeu de mots).

 

Le week-end suivant, enfin essentiellement le samedi 20 aout après midi, (samedi matin étant consacré à Concorso Italiano, et dimanche à Pebble Beach) les plateaux des séries ‘A’ ont été couverts ainsi que l’exposition célébrant les cent ans de la marque munichoise.

Les plateaux et les voitures qui les composent ne changent pas beaucoup d’années en années ; à l’exception de celui (4A) réservé aux FIA, IMSA GT, GTX… de 1973 à 1981 qui rassemblait une quantité impressionnante de BMW 3.0 CSL et 3.5 CSL, M1 ou 320i Turbo des années 80’s. Le plateau 1A regroupe toujours de vielles dames ; les Sports Racing and Touring Cars d’avant ’40 et Racing Cars entre 1927 et 1951 avec par exemple des Alfa Romeo 8C 2300, BMW 328, Bugatti Type 37, ou National ; une marque américaine aujourd’hui disparue. Le plateau 2A, l’un des plus intéressants à mes yeux, est réservé aux Sports Racing Cars de plus de 2L entre 1955 et 1961 ; ce sont les Maserati Birdcage, Jaguar D-type ou Scarab qui tiennent la vedette. Le plateau 3A est probablement celui qui comporte les voitures les plus chères puisqu’il voit s’affronter ‘gentiment ‘ entre autre, trois Ferrari 250 GTO ou quelques chassis court et 250 GT Tour de France. Dans le 5A, ceux sont les Can Am de 1953 à 1968 de McLaren ou Lola qui sont les plus en vues. Le 6A m’a moins intéressé avec les Sports Racing Cars de moins de deux litres ; Chevron et Lola occupent une majorité du plateau. Le groupe 7A est réservé aux Can Am de 1968 à 1974 avec également les McLaren M8, Lola T163, ou les impressionnantes Shadows ; là, le niveau sonore a monté d’un cran…Et on termine la journée avec les Trans-Am, si chères aux américains ; Chevrolet Camaro, AMC Javelin, Pontiac Trans-Am, ou Ford Mustang (préparées ou non par Shelby) se disputent vaillamment ; notamment dans le Corkscrew.

L’exposition préparée par BMW North America rassemblait quelques pièces uniques comme la McLaren BMW F1 GTR aux couleurs américaines, qui participa aux 24 Heures du Mans en 1996, de nombreuses 3.0 CSL ou 3.5 CSL, M3 de différents championnats, M1 ou encore Z4 GT3.

Encore une fois, ce samedi après midi a été bien rempli et est passé à la vitesse v v’, dommage quant même que deux événements majeurs se concentrent sur une même journée….d’autant qu’une grande partie du site de Laguna Seca était réservé aux propriétaires de BMW venus très… très nombreux et n’a pu être visitée.

Plus d’informations sur les résultats des courses sur http://www.mazdaraceway.com/rolex-monterey-motorsports-reunion

 

 

© Bruno Dugauquier