Mille Miglia 2016_035

Cette édition 2016 de la Mille Miglia a vu la victoire, au terme des 1600 kms parcourus, d’Andréa Vesco et Andréa Guerini sur Alfa Roméo 6C 1750 GS (N°74) de 1931, avec 51.542 points  devant Luca Patron et Elena Scaramuzzi, sur une OM 665 Superba Sport de 1926 (N°4) avec 50.088 points, Giordano Mozzi et Stefania Biacca sur Alfa Roméo GS de 1933 (N°85) terminant troisième avec 49.262 points. A noter que le nombre de points rappelle curieusement la lire italienne du siècle dernier. 

 

Les trois premières places remportées avec des voitures des années ’30, par le temps plus que maussade de la première partie du parcours, c’est quand même un exploit.

Une catégorie spéciale réservée aux équipages féminins a vu la victoire de Silvia Marini et Saskia Stoeckkelmann sur Riley 12/4 de 1936 (n°114) devant Loes et Anne-Marie Van de Velde sur Lagonda M45 Rapide (n°116) et l’équipage vedette (professionnel)de Mercedes, Susie Wolf et Ellen Lohr sur 300 SL (N°319).

 

A l’issue des vérifications techniques, réalisées à la Fiera di Brescia le mardi  et mercredi précédant la course, 446 équipages recevaient le précieux sésame les autorisant à prendre le départ de la Mille Milles. Un repas gastronomique  était proposé au Musée de la MM avant de prendre le départ sous une pluie battante. La suite de la course n’a pas pu être couverte puisque le Concours d’Elégance de la Villa D’Este était organisé le même w-e…(une telle concurrence reste toutefois incompréhensible) et il n’est toujours pas possible , malgré les progrès de la science, de se diviser en deux, ou alors de façon définitive…

 

© Bruno Dugauquier