Ambiance_002

Le week-end dernier, du 04 au 06 mars, Antwerp Expo accueillait la trente-neuvième éditions de l’Antwerp Classic Salon, avec comme thème principal cette année, les ‘Belgian Racing Victories’.  Un display  rassemblait dans le hall 4, quelques voitures ayant fait la légende des courses d’endurance, notamment les 24Heures de Spa-Francorchamps comme la BMW 530i du team Juma, pilotée par Eddy Joosen et Dirk Vermeersch, la BMW 635 CSi de Thierry Boutsen pilotée en 1986, ou la Mazda TWR RX-7 aux mains de Pierre Dieudonné pour la saison de Tourisme 1980 et 1981. D’autres pilotes belges comme Philippe Verellen sur Audi V8 Quattro, les frères Semoulin sur la Ford Capri aux couleurs Belga, ou Claude Bourgoignies sur Ford Capri RS 2600 qui participa également aux 24 Heures du Mans en 1972, sans oublier Yvette Fontaine sur Ford Escort MkI, spécialiste féminine des courses d’endurance. Un ouvrage lui sera d’ailleurs prochainement consacré. Jacky Ickx n’était bien sur pas oublié, puisqu’une Ford Mustang de 1965 était exposée, la voiture qu’il conduisait aux 6 Heures du Nürburgring en 1965. D’autres Ford, comme la bestiale Sierra Cosworth RS500 aux couleurs Texaco ou la sympathique Alpine Renault A110 Berlinette d’Albert Vanierschot du Grand Prix de Zolder complétaient le plateau.

Vers midi, commençait la distribution des coupes ainsi que la proclamation des résultats ; en effet, un jury sélectionne parmi les exposants et  les clubs, la voiture qui aura pu se distinguer parmi les plus belles restaurations, ou la plus belle présentation au niveau des différents clubs présents.

Le hall 4 regroupe également les marchands professionnels de renommée internationale, quelques exposants venus d’Allemagne, normal, puisque l’Antwerp Salon est jumelé avec celui d’Essen le mois prochain, de nombreux exposants nationaux ou anglais disposent d’un vaste hall parfaitement éclairé.

Le hall suivant est occupé exclusivement par les clubs nationaux, ainsi que par un marchand spécialisé dans la vente de hot-dog en tout genre, un établissement qui a le don d’éveiller les papilles certes, mais qui dégage de temps en temps une épaisse fumée envahissante, assez gênante pour les photos…

Dans les deux  autres halls, on retrouve des marchands de pièces détachées, des vendeurs occasionnels de voitures de collection, les incontournables miniatures ou littératures automobiles, bref de quoi passer un agréable dimanche dans le nord du pays…

 

© Bruno Dugauquier