ECTDDWE4-30

Logo ECT

Les voitures ont quitté Dijon, ancienne capitale des ducs de Bourgogne, ville dites des cents clochers et ville de la moutarde pour prendre la direction de l’Aube et de la Champagne-Ardenne.

Nouvelle référence viticole sur le parcours, le fameux rosé des Ricey. Le rosé des Riceys est une appellation d'origine contrôlée du vignoble de Champagne. Celui-ci est délimité à la commune des Riceys, la plus au sud du vignoble champenois, à la limite avec la Bourgogne et la seule à posséder les trois appellations champenoises (champagne, coteaux-champenois et rosé des Riceys). À la différence du Champagne, le rosé des Riceys n'est pas effervescent.

En parlant de référence, n'ont pas manqué d'apercevoir la croix de Lorraine qui marque le territoire de la commune de Colombey-les-deux-Eglises. Visible de très loin, cette croix monumentale faite de granit rose s'élève à 44,30 mètres et symbolise la France libre. Le monument a été inauguré par le Président de la République Georges Pompidou le 18 juin 1972, jour du trente-deuxième anniversaire du célèbre Appel à la Résistance lancé sur les ondes de la BBC par le général Charles de Gaulle.

La route a pris alors la direction du sud des Vosges et de la Moselle, quatrième rivière du jour après la Seine, la Marne et la Meuse.

La ville de Metz qui a accueilli le rally était favorable à l’empereur Napoléon. La restauration de la monarchie après l’exil de Napoléon sur l’île d’Elbe est mal acceptée par sa population. La campagne des Cents-jours, en 1815, rend espoir aux Messins : Napoléon revient, on se prépare à une nouvelle lutte. Nouvelle invasion, nouveau blocus. Metz résiste, et contre-attaque. C’est l’exploit où les soldats de Metz dispersent les Bavarois qui bloquaient Longwy en une nuit, et ramènent 1200 prisonniers. Mais Napoléon échouera à Waterloo et c’en sera fini de l’empire.

Partners

Banner YSR