3ECT

Logo ECT

Après une bonne nuit de repos dans la ville de Lyon, ville qui a été la capitale de la soie avant de devenir celle de la gastronomie (Aaah, Bocuse et les bouchons lyonnais), des technologies de pointe, de la pharmacie et des biotechnologies, les équipages ont entamés (les veinards) ce que nous appellerons la route des vendanges.

En effet, après une cure à l’eau, la région de la Dombes pourrait en effet être rebaptisée la région des mille étangs, le jus de la treille sera à l’honneur tout au long de la journée : Beaujolais, Mâconnais, Côte-d’Or…

La Dombes, plus ou moins 10.000 hectares et environ un millier d’étangs, est la première région productrice de poissons d'étangs en France. La Dombes c‘est aussi l'une des dix grandes régions du monde pour la richesse de son avifaune. Autrement dit, un paradis pour les oiseaux qu’ils soient nicheurs ou migrateurs.

Mais nous avions, en cette période de vendanges (septembre), promis d’aborder le domaine du vin. Commençons par les crus de Beaujolais qui disons-le tout net, méritent mieux que la réputation que leur a coûté la vogue du Beaujolais nouveau.

Autre forme de tradition, dans le Mâconnais, les équipages ont pu aussi, en pensée, accompagner François Mitterrand dans son escalade de la roche de Solutré, en pleine région du Pouilly-Fuissé.

Ensuite, les équipages ont du faire appel à leur imagination pour se figurer, au vu de ce qu’il en subsiste, ce que devaient être les bâtiments de l’abbaye de Cluny, l’édifice religieux le plus important de tout l’Occident à l’époque médiévale.

Pour terminer dans le grandiose, il nous suffit d’énumérer les noms de vignobles qui ont pu jalonner le parcours jusqu’à Dijon : Chassagne-Montrachet, Puligny-Montrachet, Meursault, Volnay, Pommard,

Beaune, Aloxe-Corton, Nuits Saint-Georges, Vosne-Romanée, Vougeot, Chambolle-Musigny, Gevrey-Chambertin…

Partners

Banner YSR