The_Quail_A_Motorsports_Gathering_2014_004

Situé à Carmel, au Quail Lodge & Golf Club, ce Concours dElégance est unique en son genre du fait de ses critères de jugement. En effet, ce sont les concurrents de chaque classe qui élisent le vainqueur de leur catégorie et le Best Of Show est élu par tous les concurrents, selon des critères de design, dintérêt technique, de restauration ou dhistorique significatif.

The Quail, A Motorsports Gathering est un rendez-vous incontournable de la semaine à Monterey, le rendez-vous de la jet-set américaine où se côtoient amateurs de belles carrosseries, mais aussi gastronomes sachant apprécier bon vins et champagne. Les grands constructeurs européens de voitures de luxe et de supercars y sont bien sûr présents, Bentley, Ferrari, Pagani, Bugatti entre autre qui présentait pas moins de six Veyron Grand Sport Vitesse exclusives. Lamborghini y dévoilait en première mondiale, une Huracán LP620-2 Super Trofeo ainsi quune nouvelle gamme de personnalisation de ses Aventador et Huracán. Des invités prestigieux comme Nick Mason (batteur de Pink Floyd) ou Jacky Stewart répondaient aux questions du public sous un soleil généreux.

Pour cette 12ème édition, Maserati était bien sûr à lhonneur pour son centenaire, on y trouvait une Maserati A6/1500 berlinette Pinin Farina, quelques Ghibli, en coupé et spyder, 3500 GT ou quattroporte. Finalement, cest la Barchette 300 S de Steven Read qui remportait sa catégorie.

Le Trophée FIVA (Fédération Internationale des Véhicules Anciens) récompensait Jack Thomas pour son Aston Martin DB4 GT.

Une catégorie Rock & Roll regroupait des véhicules transformés, James Hetfield et sa Jaguar Completely Coach Build emportait sa classe.

La catégorie suivante était réservée aux Ford Mustang de Compétition. Une petite dizaine de Shelby GT350, GT500 ou Ford Mustang Boss 302 Trans-Am se disputaient le premier prix, mais le prototype Ford Mustang I engagé par The Henry Ford Museum emportait sa classe.

Le choix de léditeur Octane se portait sur un Lotus Type 56-3 de 1968 à moteur Turbine, cette voiture fût utilisée par le constructeur britannique pour les 500 Miles dIndianapolis.

La Pre-War Sports & Racing regroupait des voitures aussi diverses que des Bugatti Type 57 et 44, Alfa Roméo 6C 1750 GS Zagato, Talbot Lago T 150-C SS Cabriolet, Duesenberg Model A, ou la MG Magnette K3 de 1933 qui gagnait haut la main sa classe.

La catégorie Post-War Sports rassemblait 75 concurrents, le choix du vainqueurs fût assez compliqué tellement le plateau était varié. Mercedes 300 SL, Porsche 356, 911 RS 2.7, Aston Martin DB4, DB5, Jaguar XK 120, Type E finalement, Kurt Englehorn arrivait en tête avec sa Jaguar XKSS.

Catégorie suivante, la Post-War Racing, avec 14 concurrents qui allaient choisir la Porsche 906 Carrera 6 de Charles Harris.

La Classe The Great Ferraris marque toujours les esprits. Difficile de choisir entre une vingtaine de voitures toutes aussi belles les unes que les autres. Là encore, cest le critère historique qui allait lemporter avec la Ferrari 166 MM vainqueur des 24 H du Mans 1949 et appartenant à Robert Lee, Nevada.

Dans la catégorie Supercars, Maserati était encore à lhonneur avec une MC 12 Corsa. Elle faisait face à une McLaren P1, Porsche 918 Spyder, Keplar Motion, des Ferrari F50, Enzo, ou 599 GTO.

Des motos étaient aussi présentes à Quail Lodge, la classe Sports & Racing Motorcycles voyait la victoire dune Vincent Black Shadow.

Dans la dernière catégorie, The Spirit of The Quail, cest un Buggy Meyers Manx conduit par son concepteur, Bruce Meyers, qui emporte sa classe.

Vers 15h30, le Best of Show fut décerné à Gwen & Tom Price pour leur Talbot Lago T 150-C SS Cabriolet, un choix judicieux qui ne souffrait daucunes critiques, et à lissue du Concours dElégance, tous les vainqueurs se retrouvaient au milieu du golf, au cercle des champions afin dy déguster une coupe de champagne. Cétait la fin dune journée mémorable

© Bruno Dugauquier