affichetao2014

 

 

AfficheTAO2014

 


PRETS POUR LE GRAND DEPART

Accueillie une nouvelle fois sous la majestueuse nef du Grand Palais, l’exposition des concurrentes de la 23ème édition du Tour Auto Optic 2ooo a été largement plébiscitée par le public parisien venu en nombre. Les 10 000 spectateurs présents ont pu admirer les 237 voitures engagées : l’importante délégation de BMW, de MINI, de Ferrari avec la fameuse et unique version ‘’Breadvan’’, ou autres marques dont les modèles ont participé au Tour de France Automobile entre 1951 et 1973.
 
Entamée dès 10h00 du matin, cette première journée dédiée aux vérifications administratives et techniques pour les concurrents a également été ponctuée par différentes conférences de presse. Partenaire titre et fidèle de l’évènement, Optic 2ooo a été le premier à accueillir les journalistes. Partenaire automobile, BMW i a ensuite pris le relais pour présenter la i8 qui effectuera l’intégralité du parcours du Tour Auto et par la même occasion sa première démonstration dynamique. La marque d’optique et Alain Figaret - habilleur officiel - ont également remis aux lauréats 2013 des différentes catégories en compétition les récompenses qui leur revenaient : la paire de lunettes Tour Auto officielle et la Veste ‘’Trophée’’. Patrick Peter présentait le parcours 2014 de cet évènement qu’il organise désormais depuis 1992. Chronométreur officiel, Hublot a quant à lui présenté la montre Classic Fusion Chrono Tour Auto 2014, une édition limitée de seulement de 100 exemplaires. Enfin, Ferrari clôturait les festivités avec la première présentation en France de la California T.


Cette première journée au Grand Palais s’achevait par la traditionnelle soirée du Tour Auto Optic 2ooo. Un moment incontournable où concurrents, partenaires et personnalités de marque se retrouvent. Cette année, Olivier Panis, Erik Comas, Gérard Larrousse, Jürgen Barth, Armin Schwarz, Hugues Aufray, Jean-Luc Lahaye, Gaspard Ulliel, Michel Rostang, Gérard Holtz, Grégory Galiffi, Arsène Jiroyan, Alexandre Brasseur et consorts étaient présents.
 
Demain, mardi 8 avril, l’ensemble des concurrents quittera le magnifique écrin du Grand Palais dès 6 heures du matin pour rejoindre le Château de Vaux-le-Vicomte où sera donné le départ officiel du rallye à partir de 7h30. Au programme du jour, une épreuve spéciale sur route fermée et une autre en peloton sur le circuit de Dijon-Prenois avant de rejoindre la première ville étape (Dijon).

 

 

1ère étape (Paris-Dijon) : LUDOVIC CARON ET SA COBRA DEJA EN TETE !

Après avoir quitté le Grand Palais dès 6h00 du matin et rejoint le Château de Vaux le Vicomte où était donné le lancement de la 23ème édition du Tour Auto Optic 2ooo, les concurrents ont pris le départ de la première épreuve spéciale (Sens-Voisines) sur une route étroite et rapide comportant une chicane très serrée.

 


Dans ce premier exercice chronométré, la catégorie VHC a vu l’équipage Ludovic Caron/Carles de Villaucourt mener son AC Cobra de main de maître pour s’imposer devant le duo Jean-Pierre Lajournade/Christophe Bouchet (Jaguar Type E). Deux autres AC Cobra suivent au classement, tandis que la performance de la journée est également à mettre au compte du couple Bussolini qui place sa Porsche 904 GTS au 5ème rang de la première spéciale. Achevé la veille du départ, le proto allemand effectuait avec succès ses premiers essais sur route lors de la première journée du Tour.
 
Très attendu, le duel entre les équipages Erik Comas/Isabelle de Sadeleer (vainqueur du groupe H en 2013) et Armin Schwarz /A. Gerd Buhler, tous deux sur Lancia Stratos, a finalement tourné à l’avantage des premiers. Erik Comas parvenant à creuser un écart de cinq secondes sur l’ancien pilote professionnel de rallye.   
 
Après un déjeuner au Château de Bussy, les cinq plateaux se retrouvaient sur le circuit de Dijon-Prenois pour une première confrontation sur piste. En VHC, Ludovic Caron poursuivait sa domination devant les deux autres AC Cobra de Shaun Lynn et Jean-Marc Merlin. En G1 et G2, Mr John of B imposait sa Porsche 906 devant la voiture sœur de Romain Rocher. Didier Sirgue (De Tomaso Pantera) se montrait le plus rapide devant Didier Denat (Porsche 911 RS 3.0L) dans les groupes H1 et H2, tandis qu’Olivier Panis imposait sa Ferrari 308 Gr IV Michelotto dans le groupe I.

 

Mercredi, la deuxième journée du Tour Optic 2ooo comptera deux épreuves spéciales sur route fermée et une épreuve chronométrée sur le circuit de l’Anneau du Rhin avant de se clôturer à la Cité de l’Automobile à Mulhouse.

2ème ETAPE (DIJON-MULHOUSE) : LUDOVIC CARON CONFORTE SON AVANCE

La deuxième étape du Tour Auto Optic 2ooo reliait Dijon à Mulhouse (402 km) avec deux épreuves spéciales et un circuit au programme. Bénéficiant d’un soleil radieux du début à la fin du parcours et d’un public venu nombreux assister à leur passage, les participants ont également pu découvrir le Château médiéval de Hollandsbourg, lieu de déjeuner surplombant la plaine d’Alsace.

 

 
En début de matinée, les concurrents avaient rendez-vous avec la première confrontation chronométrée : Le Pailly. Une spéciale rapide qui a vu Ludovic Caron (AC Cobra) signer une nouvelle fois le meilleur chrono de la catégorie VHC devant Jean-Pierre Lajournade (Jaguar Type E) et Chris Wilson (Ford GT40). Une autre GT 40, celle de Philippe Vandromme, s’imposait dans le groupe G devant la Porsche 906 de Romain Rocher et la BMW 2800 CS de Guy Burnichon. Dans le groupe H, marqué la veille par l’abandon de deux grands favoris – Erik Comas et Armin Schwarz – tous deux sur casse moteur de leur Lancia Stratos respective, c’est Didier Sirgue (De Tomaso Pantera) qui se révélait le plus rapide devant Jürgen Barth (Porsche 911 RSR 2.8 L). Enfin, le Groupe I était remporté par Christophe Grenier (Ferrari 308 GTB Gr IV).


Dans la spéciale de la Forêt d’Herival, rapide et sinueuse, Ludovic Caron s’adjugeait de nouveau le meilleur chrono devant les Jaguar Type E de Jean-Pierre Lajournade et Hugo Payen. Le groupe G était dominé par les Porsche 906 de Romain Rocher et Mr John of B, tandis que Jürgen Barth remportait la spéciale dans le groupe H et Jacques Entremont dans le groupe I.
 
Restait à disputer la course sur l’Anneau du Rhin. Empruntée pour la première fois par le Tour Auto Optic 2ooo, cette piste couronnait la victoire en VHC du Britannique Chris Wilson (Ford GT40) devant un peloton de quatre AC Cobra emmené par Ludovic Caron qui conforte son avance en tête de l’épreuve au soir de la deuxième étape.
 
L’Anneau du Rhin permettait également à Philippe Vandromme de remporter sa deuxième victoire de la journée dans le groupe G. Au même titre que Didier Sirgue dans le groupe H. Enfin, comme la veille, Olivier Panis imposait sa Ferrari 308 Gr IV Michelotto sur piste.
 
Demain, mercredi, le Tour Auto Optic 2ooo entamera sa troisième étape à destination d’Aix-les-Bain avec de nouvelles épreuves spéciales et le circuit de Bresse au programme.

 

3ème ETAPE (Mulhouse - Aix Les Bains):CARON TIENT BON !

 


Dès 6h30 du matin, le premier plateau a quitté Mulhouse en direction de la première spéciale de la journée : Pays de Montbéliard. Une épreuve alternant les difficultés, rapide et sinueuse, composée d’une descente en sous-bois à flanc de coteau suivie d’une courte montée tout en épingles et s’achevant par des enchaînements rapides sur chaussée large.  

Un terrain qui a de nouveau permis à Ludovic Caron d’imposer son AC Cobra devant les Jaguar Type E de Philippe Giauque et Jean-Pierre Lajournade dans la catégorie VHC.  Dans le groupe G, le duel entre Romain Rocher (Porsche 906) et Philippe Vandromme (Ford GT40) se poursuivait à l’avantage du premier cité. Tandis que les Porsche 911 RS 2,7L et RSR 2,8 L de Christophe Van Riet et Jürgen Barth signaient un doublé dans le groupe H et que Jacques Entremont imposait sa Ferrari 308 Gr.IV Michelotto dans le groupe I.

Après le déjeuner pique-nique au Château de Pontarlier, les concurrents enchainaient avec la spéciale du Val d’Orain. Ludovic Caron menait son AC Cobra sur cette route très sinueuse à flanc de coteau, rythmée d’épingles et d’enchaînements rapides, vers une nouvelle victoire devant les Type E de Lajournade et Giauque. Le groupe G voyait s’imposer pour la deuxième fois de la journée la Porsche 906 de Rocher devant la GT 40 de Vandromme. Dans le groupe H, les De Tomaso de Didier Sirgue et Grégory Driot faisaient la loi et le groupe I voyait Olivier Panis remporter sa première spéciale dans le Tour Auto.

 


Enfin, les concurrents clôturaient cette troisième journée par une course sur le circuit de Bresse envahi par un public estimé à plus de deux mille spectateurs. En difficulté avec ses freins, Ludovic Caron ne pouvait se mêler à la lutte en tête du peloton et se classait à la 5èmeplace, conservant ainsi la tête du classement général . C’est finalement le Britannique Shaun Lynn (AC Cobra) qui l’emportait devant son compatriote Chris Wilson (Ford GT40). Les groupes G, H et I voyaient respectivement Philippe Vandromme, Jürgen Barth et Olivier Panis couper la ligne d’arrivée les premiers. Appelé à commenter la manche du WTCC qui se déroulera à Marrakech le week-end prochain, l’ex pilote F1 termine donc son deuxième Tour Auto sur un succès avec de céder le volant dès demain au pilote de rallye Bertrand Balas.

Pour sa quatrième et avant-dernière journée, le Tour Auto Optic 2ooo rejoindra Valence avec trois épreuves spéciales au programme. A l’occasion des deux dernières étapes, ce sont les deux plateaux de Régularité qui ouvriront la route. Un exercice parfaitement maîtrisé par l’équipage Alain Raynal-Christophe Figaret qui occupe la tête du classement général avec sa Jaguar XK 140 Roadster à l’issue de la troisième étape.

 

 

C'est la 5ème et dernière étape de la semaine: 385 km entre Valence et Marseille. Une épreuve routière et puis la très technique piste du Paul Ricard.

 

 

http://www.youtube.com/user/optic2000?feature=watch