Museo_Casa_Enzo_Ferrari_2013_014
 

Un peu plus d'un an après son ouverture au public, le Muséo Casa Enzo Ferrari a inauguré dernièrement une nouvelle exposition temporaire consacrée à la monoplace des années '50 à '90, ainsi qu'une rétrospective de la carrière cinématographique de Federico Fellini au travers d'une collection de motos apparues dans ses films.

Le lieu reste très attractif pour la photographie grâce à la luminosité exceptionnelle due à l'architecture contemporaine de Jan Kaplicky et Andrea Morgante, contrastant avec l'"Officina Meccanica Alfredo Ferrari", elle aussi entièrement restaurée.

L'exposition retrace 40 ans de Formule 1 avec la  plus ancienne,  une Mercedes Benz aérodynamique W196  pilotée par Juan Manuel Fangio en 1954, une Lancia Ferrari D50 du même pilote l'accompagne, elle date de 1956 et est issue des collections du Musée National Automobile. Une Maserati 250 F de la collection Panini complète également l'aire "Fangio" et une  Alfa Romeo 159 Alfetta du Muséo Storico de la marque termine la décennie des années '50.

Dan Gurney, mis à l'honneur l'an dernier à Laguna Seca ou à Goodwood, est représenté au travers de la marque Porsche pour laquelle il pilota la Porsche 804, exemplaire unique.

Ferrari est bien sur présente avec trois voitures des années '70, une 312 B2 pilotée en 1972 par Clay Regazzoni, une 312 T de Niki Lauda en 1974, et une 312 T4 conduite par Jody Sheckter en 1979. La Ferrari F1-89 de Gerhard Berger illustre la fin des années '80. Au début de ces années-là, Jacques Laffite se met en avant au volant de la Ligier JS11 qui arbore les couleurs bleues du célèbre cigarettiez français.

L'aire des monoplaces "Turbo Compressées" n'est pas oubliée, grâce à la Renault RS 14 de René Arnoux qui date de 1979 ou une  Alfa Romeo 183T pilotée par Andréa de Cesaris.

D'autres championnes du monde comme la Williams Renault FW 15 du brésilien Ayrton Senna  ainsi que la McLaren Honda MP4/4 de 1988. On peut également s'attarder sur des monoplaces moins courantes comme une Cooper Maserati T81 de 1967, une Techno Goral E731 aux couleurs Martini, ou pour finir une Brabham Alfa Roméo BT45 de 1977.

Des moteurs et une collection très complète de casques de la plupart des champions du monde et de superbes peintures  complètent l'exposition.

Plus de renseignements sur http://www.museocasaenzoferrari.it

 

Texte et photos : Bruno Dugauquier