2013_divers_tourauto

 

 

2013_Divers_TourAuto

 

Lundi 22 avril–Vérifications techniques et administratives–Paris, Grand Palais


Les belles s’offrent le Grand Palais !
La première journée du Tour Auto Optic 2ooo, dédiée aux vérifications techniques et administratives des 250 modèles de collection participant à l’événement, a donné le ton de cette nouvelle édition. Exceptionnelle et prestigieuse, l’exposition éphémère de ces voitures historiques fut à l’image de son hôte, le Grand Palais. Le public a été conquis puisque 10 000 personnes se sont rendues sous la plus grande verrière d’Europe pour l’exposition éphémère du Tour Auto.
La journée a été ponctuée par de nombreux moments de partages entre les partenaires, les concurrents, le public et les médias venus nombreux.
Optic 2ooo et Alain Figaret ont ouvert le bal en remettant aux lauréats 2012 une paire de lunette personnalisée ainsi que la veste « Trophée » des Champions. Le nouveau chronométreur officiel Hublot a quant à lui présenté la montres siglée, Classic Fusion Chrono Tour Auto, une édition limitée à100 montres numérotées.
Parmi les exclusivités de cette journée, BMW a présenté un modèle unique spécialement créé en l’honneur du Tour Auto : la BMW M6 Coupé édition Tour Auto dont les performances et les finitions aux couleurs du Tour rendent hommage à cet événement mythique.
A la mi-journée, en exclusivité et pour la première fois en France, Ferrari South West Europe a dévoilé LaFerrari: la nouvelle série spéciale limitée du Cheval Cabré présentée il y a peu au Salon de Genève. Un évènement qui a ravi le public.
Cette première journée s’est clôturée par le traditionnel cocktail du Tour Auto Optic 2ooo. Un moment incontournable où concurrents, partenaires et personnalités de marque se retrouvent. Cette année, Vincent Cerutti, Gérard Holtz, Jacques Laffite et sa fille Margot, Olivier Panis, Michel Rostang, Jean-Paul Lacombe ou encore Paul Belomondo se sont mêlés à la foule des invités.

 

Mardi 23 avril – Etape 1 – Paris (Grand Palais) / Orléans

La 22ème édition du Tour Auto Optic 2ooo s’est ouverte ce matin dès les premières heures de la matinée. Après avoir été exposées toute la journée de lundi aux regards de 10 000 visiteurs, les 240 concurrentes ont quitté le Grand Palais pour s’échapper de Paris et se rendre au Château de Dampierre (78), lieu du départ officiel de l’édition 2013. Arrivés sur place, les équipages ont été accueillis par des spectateurs venus nombreux. Pilotes anonymes et ex-Formule 1, personnalités passionnés à l’image de Gérard Holtz et de Vincent Cerutti, tous ont suscité les encouragements du public.
Plus tard dans la matinée, la première épreuve spéciale de Beaufay longue de 8 km a permis aux participants de lâcher les chevaux de leurs bolides. Parmi eux, certains favoris ont connu quelques infortunes. C’est le cas de Ludovic Caron (double vainqueur), qui a connu des problèmes d’embrayage sur son AC Cobra. Rupture de transmission pour un autre AC Cobra, celle de Jean-Marc Merlin dont l’équipe procédait aux réparations ce soir à Orléans.
Les équipages avaient également rendez-vous sur le circuit Bugatti du Mans pour se mesurer lors d’une course en peloton. Près de deux cent kilomètres attendaient ensuite les concurrents qui terminaient la première étape du Tour sous le soleil et les acclamations du public d’Orléans venu en masse sur le Boulevard Alexandre Martin, théâtre du premier parc fermé de la semaine.
A signaler la belle victoire de l’équipage Virginie Maris/Chris Tiggeler dans la catégorie Régularité qui, après être parti du Grand Palais bon dernier car leur Alfa Romeo SZ refusait de démarrer, a pu rallier le départ de l’ES1 dans les délais et s’imposer brillamment.
Demain matin, les concurrents quitteront Orléans, direction le circuit de Nevers Magny-Cours. Puis, ils achèveront la journée à Vichy, au Parc de la Source à partir de 18h30.

 

 

Mercredi 24 avril – Etape 2 – Orléans / Vichy

La deuxième étape du Tour Auto Optic 2ooo a mené les concurrents d'Orléans à Vichy à l'issue de 510 kilomètres ponctués par deux épreuves spéciales (Thésée et Arfeuilles), ainsi qu'une course sur le circuit de Nevers Magny-Cours.
Après avoir débuté leur parcours en passant devant les châteaux de Chambord et Cheverny, les participants de cette 22ème édition du Tour ont rejoint le départ de la première épreuve chronométrée. Un exercice au cours duquel Kenny Bräck a montré qu'il n'avait rien perdu de son coup de volant. Ancien vainqueur des 500 Miles d'Indianapolis et champion d'IndyCar, le pilote suédois a signé le meilleur chrono au volant d'un authentique Cobra Daytona Coupé qui fut engagé au Tour de France Automobile 1964 avec le duo Bod Bondurant-Jochen Neerpasch.
Après un déjeuner pris en plein en air dans le cadre bucolique du château de Bannegon, la compétition a repris sur le circuit de Magny-Cours. Sur cette piste rapide, les Ford GT 40 ont pris l'ascendant sur les AC Cobra. Comme la veille sur le circuit Bugatti, c'est le Britannique Christopher Lillingston-Price qui s'est imposé devant le Portugais Jose Manuel Albuquerque et l'Allemand Christopher Stahl. Ludovic Caron (double vainqueur) place son AC Cobra au 4ème rang.
Le Français a pris sa revanche lors de la dernière épreuve spéciale (Arfeuilles – 9,920 km) en imposant son bolide américain devant la voiture sœur du Brésilien Carlos Monteverde. Citons les problèmes mécaniques rencontrés par le Cobra Daytona Coupé de l'équipage Bräck/Ellerbrock qui ne termine que 72ème de cette dernière spéciale du jour.
Jeudi, le Tour Auto Optic 2ooo rejoindra Albi après 459 kilomètres et deux épreuves spéciales sur routes fermées (Thiezac et Villecomtal). Puis, dans la soirée, les concurrents encore en course batailleront sur le circuit d'Albi-Le Séquestre jusqu'à 22 heures.

 

Jeudi 25 avril – Etape 3 – Vichy / Albi


Après avoir quitté le parc fermé de Vichy à partir de 7h00 du matin, les concurrents du Tour Auto Optic 2ooo ont pris la direction de la première épreuve spéciale du jour dont le départ était donné à Thiezac. Au programme, une route en montée, à flanc de montagne, suivie d’une descente ponctuée d’épingles vers l’arrivée. Un exercice parfaitement maîtrisé par le duo Ludovic Caron-Didier David qui remporte sa deuxième victoire d’affilée avec son AC Cobra dans la catégorie Compétition VHC.
Solide postulant à la victoire finale dans le groupe H1 et H2, l’équipage constitué de l’ancien pilote F1 Erik Comas et d’Isabel de Sadeleer propulsait de nouveau sa Lancia Stratos Gr IV en haut de la hiérarchie. Après en avoir terminé avec la première épreuve chronométrée, le peloton du Tour empruntait les magnifiques routes du Cantal pour se rendre au déjeuner organisé dans le cadre historique du château de Pesteils.
Après une collation prise sous le soleil, les concurrents ont remis casque et combinaison pour se diriger vers la seconde épreuve spéciale située à Villecomtal. De nouveau, l’AC Cobra de Ludovic Caron s’est révélée la plus véloce en avalant les 6,17 kilomètres chronométrés en 4 minutes 19, battant de peu ses quatre adversaires groupés en cinq secondes. Malgré cette succession de victoires, Ludovic Caron ne pointe qu’au 14e rang au classement général avant la course disputée ce soir sur la piste d’Albi en raison des problèmes mécaniques rencontrés lors de la première étape. En tête de la catégorie VHC, le Brésilien Carlos Monteverde (AC Cobra) comptait trente secondes d’avance sur Jean-Pierre Lajournade (Jaguar Type E) avant les courses disputées ce soir à Albi.
Autre récidiviste, Erik Comas s’imposait à l’arrivée de la spéciale de Villacomtal et confortait davantage encore son avance au classement général dans sa catégorie.
Demain, vendredi, le Tour Auto Optic 2ooo s’élancera d’Albi pour l’avant-dernière étape et rejoindra Limoges après avoir disputé trois épreuves spéciales sur les routes fermées des Côtes du Tarn, de Bonaguil et de Arnac-Pompadour.

 

 

Vendredi 26 avril – Etape 4 – Albi / Limoges


Après trois premières étapes disputées sous un soleil radieux, le Tour Auto Optic 2ooo a quitté Albi sous un ciel nuageux et des prévisions d’averses pour l’après-midi. Par chance, les deux premières épreuves spéciales de la journée ont été épargnées. Les concurrents ont pu ainsi bénéficier de routes sèches dans l’ES9 des Côtes du Tarn et l’ES10 de Bonaguil.
Après avoir rejoint la zone d’attente de Lisle sur Tarn située à proximité d’une magnifique bastide, les concurrents se sont lancés dans la première spéciale de 7,680 km. Vainqueur la veille des deux épreuves sur route dans la catégorie VHC, l’équipage Ludovic Caron-Didier David (AC Cobra) a récidivé en s’imposant de cinq secondes devant Carlos Monteverde-Gary Pearson (AC Cobra) et Jean-Pierre Lajournade-Christian Bouchet (Jaguar Type E). Le scenario était identique dans le groupe H avec une nouvelle victoire de l’équipage Erik Comas-Isabel de Sadeleer qui décrochait un nouveau succès avec sa Lancia Stratos Gr IV.
Après une longue liaison de 160 km, les concurrents se retrouvaient au pied du Château de Bonaguil pour prendre le départ de la deuxième spéciale. Les 6,720 km chronométrés voyaient la Jaguar Type E de Jean-Pierre Lajournade briser la suprématie des AC Cobra puisque l’Anglaise s’imposait avec seulement une seconde d’avance sur la Cobra de Ludovic Caron et deux secondes sur la voiture sœur de Carlos Monteverde. De son côté, Erik Comas confirmait sa bonne forme de la matinée en s’octroyant une nouvelle victoire dans le groupe H.
Le déjeuner organisé dans le magnifique cadre du Château de la Bourlie offrait une pause bien méritée aux concurrents qui ne tardaient pas à prendre la direction de la dernière épreuve spéciale de la journée : Arnac- Pompadour. Aux difficultés d’une route étroite et très sélective s’ajoutaient celles d’une chaussée rendue très glissante par la pluie annoncée plus tôt dans la matinée.
Cela n’empêchait pas Carlos Monteverde de réaliser le meilleur chrono au volant de sa puissante AC Cobra. Mais, au classement général, c’est le duo J-P Lajournade-Christophe Bouchet qui s’empare de la tête du classement général VHC au soir l’étape Albi-Limoges. L’équipage Philippe Vandromme-Frédéric Vivier (Ford GT40) s’installe en tête du classement du Groupe G, tandis qu’Erik Comas – Isabel de Sadeleer conforte leur position dans le Groupe G. Dans la catégorie Régularité, la tête du classement est occupée par Jean-François et François Nicoules au volant de leur Mustang.
Demain, samedi, les 315 derniers kilomètres reliant l’arrivée finale du Tour Auto Optic 2ooo seront encore en mesure de départager les leaders de chaque catégorie. Rendez-vous sur le Port de La Rochelle.

Samedi 27 avril – Etape 5 – Limoges / La Rochelle


UN TOUR DE MAGIE !


La 22ème édition du Tour Auto Optic 2ooo s’est achevée cet après-midi sur le Vieux Port de La Rochelle devant des milliers de spectateurs. Partis de Limoges, les concurrents devaient parcourir 315 kilomètres à travers le Limousin et le Marais Poitevin pour rejoindre la ville portuaire de Charentes Maritimes. Au programme de cette ultime journée figuraient l’épreuve spéciale chronométrée de Darnac et la course sur le circuit du Val de Vienne.
Très disputée, la victoire finale dans la catégorie VHC se jouait entre l’AC Cobra de l’équipage Carlos Monteverde-Gary Pearson et la Jaguar Type E de Jean-Pierre Lajournade-Christophe Bouchet. C’est finalement le Brésilien, de retour cette année dans le Tour, qui s’imposait devant le Français avec seulement 16 secondes d’avance. A noter la belle remontée au classement général de Ludovic Caron-Didier David. Après avoir chuté dans la hiérarchie (21ème) à l’issue de la première étape en raison de problèmes mécaniques sur son AC Cobra, le double vainqueur de l’épreuve parvient à monter sur la troisième marche du podium final.
Dans le groupe G, la Ford GT40 de Philippe Vandromme-Frédéric Vivier, en tête depuis la veille assure la victoire. Leader du groupe H depuis le départ du Château de Dampierre, l’ancien pilote F1 Erik Comas et sa coéquipière Isabelle de Sadeleer confortent leur position aux commandes de leur Lancia Stratos Gr IV. Le classement Compétition est complété par le groupe I qui voit le succès de la Ferrari 308 Gr IV des britanniques Andrew Beverley et Mike Humphreys.
Dans un autre registre, le classement à l’Indice de performance est remporté par l’équipage Frédéric Puren- Caroline Bertrand à bord d’une Porsche 356 et celui de la Régularité par Jean-François et François Nicoules (Ford Mustang) pour la deuxième année d’affilée.
La 22ème édition du Tour Auto Optic 2ooo a été de nouveau marquée par la beauté de son parcours inédit, la présence de vingt-cinq nationalités parmi les concurrents, des pilotes de notoriété comme Jacques Laffite, Jürgen Barth, Olivier Panis et Erik Comas. Des personnalités comme Vincent Cerutti (TF1), Gérard Holtz (France Télévision) ou encore Grégory Galiffi (D8). Sans oublier la participation de nouveaux partenaires (Hublot et le Groupe Edmond de Rothschild) et une présence toujours accrue du public au bord des routes et des circuits pour voir passer des véhicules d’exception : de la très populaire Citroën 2CV aux prestigieuses Ferrari, Aston Martin et Porsche Prototypes.
Rendez-vous en 2014 pour une 23ème édition qui offrira un nouveau parcours et de nouvelles célébrations de marques et de modèles.

Suivez en direct et en vidéo les courses ici !

 

http://www.youtube.com/user/optic2000?feature=watch