tourauto2012_zoom

 

tourauto2012_zoom

 

Après trois ans d'absence, les 230 voitures du Tour Auto Optic 2ooo se sont retrouvées au Grand Palais pour la première journée des vérifications techniques et administratives. Une exposition éphémère et exceptionnelle ouverte au public qui a accueilli pas moins de 10 000 personnes durant la journée.

Regroupées par marques, ces modèles de collection allant des années 50 à 70 ont été les stars de cette journée parisienne : AC Cobra, Aston Martin DB4, Alpine A110, Citroën SM, Ferrari 250 GT, Ford Mustang, Porsche 550 ... pour ne citer qu'elles. Parmi les belles, la mythique Ferrari 250 GTO fêtait ses cinquante ans. Pour l’occasion, trois s’exhibaient au milieu de ce rassemblement rare et prestigieux sous la nef du Grand Palais.

Arrivés du monde entier, les concurrents et leurs bolides ont profité de cette dernière journée de "repos" pour partager un moment de convivialité. La grande verrière du Grand Palais abritait également une exposition exceptionnelle de BMW Art Cars. Le public a ainsi pu admirer la BMW 3.0 CSL d’Alexandre Calder, la BMW 3.0 CSL de Frank Stella, ainsi que la BMW M3 GT2 de Jeff Koons, artiste du 21ème siècle qui a habillé une BMW des 24 Heures du Mans 2010.

Cette première journée s’est clôturée par le cocktail du Tour Auto Optic 2ooo qui réunissait de nombreux invités de marque. A l’instar de Gérard Holtz et de sa compagne Muriel Mayette, tous deux concurrents sur Alfa Romeo, qui ont tenu à soutenir l'association Mécénat Chirurgie Cardiaque. Grégory Galiffi, Stéphane Rotenberg, stars du petit écran. OU encore Robert Charlebois, Sophie Favier et Laurent Gerra... Parmi les stars du volant, Gérard Larousse, Jean Ragnotti, Alain Serpaggi ou encore le vainqueur en titre du Paris-Dakar à moto, Cyril Despres, qui participera au Tour Auto Optic 2ooo au volant d’une Chevrolet Corvette.

Mardi 17 avril à l'aube, l'ensemble du plateau prendra la route en direction du château de Vaux-le-Vicomte pour le départ officiel du Tour 2012.

Rappel: Justine Monnier vous donne rendez-vous tout au long de l'épreuve sur la Web TV Optic 2ooo pour vivre le Tour Auto Optic 2ooo de l'intérieur : www.optic2ooo.com

 

 



Le Tour Auto vu par Nicolas Jeannier

Le Tour Auto vu par Nicolas Jeannier

Ca fait longtemps que je me réjouis de suivre le Tour Auto Optic 2000 millésime 2012. Depuis que l'organisation a confirmé que, fort logiquement, la Ferrari 250 GTO serait mise en vedette. Qui plus est, la présentation du parcours a vite montré que les concurrents passeraient par les deux circuits les plus proches de chez moi: Prenois et la Bresse. Un itinéraire idéal pour moi donc, qui m'a rapidement décidé à suivre les deux premières étapes....



 

 

 

 

Les 50 ans de la Ferrari 250 GTO au Tour Auto

 

LES COURSES DU 17 AVRIL

Dès 6h30, ce matin, le Grand Palais a ouvert ses portes pour libérer les 230 concurrents de l’édition 2012. Après s’être rassemblés la veille sous la Grande Verrière, ils ont rejoint le Château de Vaux-Le-Vicomte où était donné le départ officiel sous les premiers rayons du soleil de la journée. Destination le Château de Thenissey après avoir disputé la première spéciale du Tour Auto Optic 2ooo - la Puysaie – vallonnée et longue de 7,340 km qui comptait la traversée de plusieurs hameaux et en particulier deux difficultés, des épingles dont l’une aura occasionné plus d’une marche arrière. Cette première épreuve chronométrée a vu la victoire de l’équipage Von Oppenheim/De Siebenthal sur Porsche 911 devant Freeman/Freeman sur AC Cobra dans la catégorie Compétition VHC.
La deuxième épreuve chronométrée se disputait dans l’après-midi sur le circuit de Dijon-Prenois. Les trois plateaux Compétition ont vu de superbes joutes. A commencer par le plateau 3 marqué par la domination des Alfa Romeo face à la Jaguar MkII bien esseulée du français d’Abel de Libran qui se classait finalement 2ème derrière la GTA de l’allemand Von Wildenburg. Gérard Holtz et son Alfa Romeo 2600 Sprint étaient freinés dans leur élan en raison d’un problème moteur qui devrait être résolu avant demain matin pour permettre au journaliste de France 2 de poursuivre la compétition.
Dans le plateau 4, si la pole position revenait à une Ford GT40, ce sont les AC Cobra qui prenaient l’avantage avant que la course soit écourtée après une sortie de piste provoquant un drapeau rouge et l’arrêt prématuré de la course. Enfin, le plateau 5 regroupant des bolides taillés pour la piste couronnait la suprématie de la Ligier JS2 du britannique Paul Knapfield laissant les Porsche et Alpine à bonne distance.
Au soir de cette première étape, les classements étaient en attente de validation par la direction de course.
Demain, les concurrents s’élanceront de Beaune pour rallier Aix-les-Bains après une première épreuve sur le circuit de La Bresse et une épreuve spéciale.

 

 

Mercredi 18 avril – Etape 2 – Beaune / Aix-les-Bains

Le Tour Auto Optic 2ooo prend de la hauteur

Après une arrivée pluvieuse sur le parc fermé de Beaune, capitale des vins de Bourgogne, les concurrents ont rejoint le circuit de Bresse aujourd’hui en début de matinée sous un ciel ensoleillé. Les abords de la piste accessibles par le plus grand nombre en échange de l’achat du programme étaient abondamment remplis par les très nombreux spectateurs venus assister au spectacle.

Comme la veille, le plateau 3 Compétition a été le premier à en découdre. Et de nouveau, c’est l’Allemand Hermann von Wildenburg aux commandes de son Alfa Romeo GTA qui s’est révélé le plus véloce devant la voiture sœur de Gianluca Rattazi et la Jaguar Mk II de Rolland D’Abel de Libran.

Dans le plateau 4, la Ford GT40 de l’Allemand Christopher Stahl a pris l’ascendant dès le début de course sur ses deux principales rivales : les AC Cobra du britannique Shaun Lynn et du français Jean-Marc Merlin. (201 et n°208).

La Ligier JS2 du Britannique Paul Knapfield a de nouveau dominé le plateau 5 en s’imposant devant la Porsche 910 du français François Perrodo et les Alpine A110 d’Alain Serpaggi et Jean Ragnotti, lequel a gratifié le public de son pilotage toujours aussi spectaculaire. Un autre champion en la personne de Cyril Despres – quadruple vainqueur du Dakar à moto - hisse sa Chevrolet Corvette au 2e rang de sa catégorie. Le motard continue à prendre plaisir au volant d’une machine à quatre roues.

Après la pause déjeuner dans le cadre bucolique du Château d’Epeyssolles, le Tour Auto Optic 2ooo a pris la direction du Col de Portes pour y disputer la première spéciale de l’après midi. Au programme, une route étroite et sinueuse en sous bois s’élargissant à mi-parcours avec deux épingles précédant l’arrivée à 1100 mètres d’altitude. Un exercice dans lequel les AC Cobra de Lynn et Merlin ont pris leur revanche sur la Ford GT40 de Stahl classé 6e. Grand spécialiste de la discipline, Jean Ragnotti a imposé son Alpine A110 devant celle d’Alain Serpaggi dans leur catégorie, imité par Mr John of B. avec sa Porsche 906.

Dans la foulée, les concurrents enchaînaient avec une vraie spéciale de montagne – Le Revard – sur une route large parfaitement revêtue avec un final à 1450 mètres. De nouveau, Lynn et Merlin se sont révélés les plus rapides devant la petite Lotus Elan de Damien Kohler. Dans sa catégorie, Cyril Despres s’est de nouveau illustré en signant le 2e chrono.

Au soir de cette 2ème étape, l’équipage britannique Shaun Lynn/Kevin Kivlochan à bord de leur AC Cobra s’est installé en tête du classement général du Tour Auto Optic 2ooo.

Parmi les abandons, à signaler celui de Gérard Holtz dont l’Alfa Romeo n’a pu finalement s’aligner au départ ce matin en raison d’un problème moteur. Enfin, des contrôles de cylindrée ont confirmé la parfaite conformité des AC Cobra de Lynn, Merlin et Caron.

 

 

Jeudi 19 avril – Etape 3 – Aix-les-Bains / Clermont-Ferrand

 

Shaun Lynn transforme l'essai !

Après une nuit de repos bien mérité dans la ville thermale d’Aix-les-bains, le Tour Auto Optic 2ooo a eu le droit à un lever aux aurores. Un départ matinal justifié. En effet, la distance pour rejoindre le lieu de déjeuner, en plein cœur de l’Auvergne, s'élevait à plus de 300 kilomètres. Malgré les averses qui ont poursuivi les concurrents, le public était au rendez-vous de bon matin le long du parcours. Puis, elles ont laissé place à d’agréables éclaircies au moment de l’arrivée des équipages dans le cadre idyllique de l’authentique Château des Martinanches.

Avant cela, pas de répit pour les participants ! La première spéciale – Arlanc- s'est déroulée en fin de matinée : une épreuve sur route sinueuse... et en montée ! Pas de difficulté particulière sur cette étape chronométrée, si ce n’est la constance et la concentration requises pour s’illustrer dans le classement. C’est avec brio que l'AC Cobra de Ludovic Caron s’est démarquée de ses poursuivants.

Le cortège s'est ensuite élancé en direction du Circuit de Charade, à quelques kilomètres de la ville étape du soir : Clermont-Ferrand. L'occasion d'assister à des belles luttes acharnées entre Shaun Lynn et Richard Meins, tous deux sur AC Cobra. Jean-Marc Merlin, Jean-Pierre Lajournade, Damien Kohler, Pierre-Alain France et Hugo Payen se sont livrés bataille. A noter, le formidable accueil du public de Charade pour Jean Ragnotti qui, une fois de plus, les a récompensés par un spectacle à la hauteur de son talent.

A l’arrivée au Stade Marcel Michelin, parc fermé de la ville-étape de Clermont-Ferrand, c’est Shaun Lynn sur AC Cobra qui occupe la tête du classement de cette 21ème édition du Tour Auto Optic 2ooo.

 

 

 

Vendredi 20 avril – Etape 4 – Clermont-Ferrand / Nîmes

Les belles entrent dans l'arène !

Après avoir été hébergées aux abords du Stade Marcel Michelin, les voitures du Tour Auto Optic 2ooo ont quitté Clermont-Ferrand à l’aube. Pour la première fois de la semaine, ce sont les plateaux Régularité qui ont ouvert la route en direction de la première épreuve chronométrée d’Augerolles. Puis les plateaux Compétition, qui comptent les candidats à la victoire au classement général, les ont rejoints pour se mesurer au chrono dans cette longue et belle spéciale qui a vu la victoire de Ludovic Caron sur AC Cobra. Trois incidents ont interrompu le bon déroulement de cette épreuve. A commencer par celui de l’Allemand Olivier Ellerbrock qui est sorti de la route avec son Alfa Romeo TZ. Puis, c’est le Français Pierre-Alain France qui abîmait son AC Cobra contre un poteau. Et pour finir, le Belge Sylvain Elbaz avec sa Porsche 356B.

En fin de matinée, ils enchaînaient avec la spéciale de Laussonne que Ludovic Caron épinglait également à son palmarès du jour. Victime de problème de freins sur le circuit de La Bresse qui lui ont coûté de précieuses minutes, le vainqueur de l’édition 2011 continue à se battre pour l’honneur...

Les deux étapes chronométrées suivantes (Pôle mécanique d’Alès et Aubarine) ont été l’occasion pour Shaun Lynn de signer à deux reprises les meilleurs chronos devant la Lotus Elan du Français Damien Kohler qui s’installe à la 2e place au classement général. Ce soir, à la veille de disputer la dernière étape du Tour Auto Optic 2ooo qui reliera Nîmes à Nice, le Britannique conforte son avance en tête avec son AC Cobra.

Le groupe G1/G2 a vu la domination de Mr John of B. sur sa Porsche 906 lors des deux premières spéciales, tandis que Jean-Marc Bussolini (Porsche 914/6) et Cyril Desprès (Chevrolet Corvette) n’étaient départagés que par une seconde pour le gain de la 2ème place dans la première spéciale du jour et que le classement de la 2de voyait le même tiercé d’arrivée. Dans l’après-midi, Cyril Despres répliquait en signant le meilleur temps sur le circuit d’Alès. Enfin, Bussoloni s’offrait la dernière victoire de la journée pour seulement quelques secondes face au spécialiste du Dakar.

Enfin, dans le Groupe H1/H2, les deux leaders et anciens pilotes officiels Renault, Alain Serpaggi et Jean Ragnotti, ont continué à battre le fer toute la journée avec leur Alpine A110 1800 Gr4, n’étant à chaque fois séparés que d’une poignée de secondes.

Demain, la 5e et dernière étape du Tour Auto Optic 2ooo sera encore l’occasion pour certains d’aller chercher un meilleur résultat au classement général. Au programme, une épreuve chronométrée sur route le matin, puis une course sur le circuit Paul Ricard avant d’en terminer à Nice.

 

 

Samedi 21 avril – Etape 5 – Nîmes / Nice

Regroupé à deux pas des célèbres arènes de Nîmes pour la nuit, le peloton du Tour Auto Optic 2ooo a repris la route ce matin pour disputer les deux ultimes épreuves chronométrées de l’édition 2012 - la spéciale de Collias et la course sur le circuit Paul Ricard. Puis, rallier Nice, étape finale historique de l’épreuve.

Leader depuis les premières étapes, l’équipage britannique Shaun Lynn/Kevin Kivlochan a su préserver son avantage et remporte la 21ème édition du Tour Auto Optic 2ooo au volant de son AC Cobra. Née en 1962 de l’imagination du Texan Carroll Shelby, la surpuissante machine américaine fête son 50ème anniversaire en épinglant une nouvelle victoire à son glorieux palmarès. Fiable tout au long du parcours et parfaitement pilotée par le Britannique sur route comme sur circuit, l’AC Cobra n°201 s’est imposée face à d’autres modèles identiques, dont celle de l’équipage Mark et Duncan Freeman classée 3ème au classement général. La deuxième marche du podium revient à la moins puissante, mais ô combien très agile Lotus Elan du duo français Damien Kohler/Sylvie Laboisne qui se sera battu jusqu’au dernier jour pour conquérir cet accessit.

La catégorie VHC G1/G2 a été affaire de Porsche. La 906 de Mr John of B./Sibel s’imposant devant la 914/6 du couple Jean-Marc et Patricia Bussolini. Pour sa deuxième participation au Tour Auto Optic 2ooo, le motard Cyril Despres – quadruple vainqueur du Dakar –, associé à Antoine Vandromme, a mené de main de maître son impressionnante Chevrolet Corvette à la 3ème place de la catégorie.

Les Insolites du TOUR !

 

 

Toujours aussi talentueux et passionnés, les deux anciens pilotes officiels Renault que sont Alain Serpaggi et Jean Ragnotti ont fait honneur à leur célèbre monture – l’Alpine A110 1800 Gr4 – en signant un doublé dans la catégorie VHC H1/H2. Une façon pour ces deux ambassadeurs réputés de la marque au losange de récompenser une machine mythique et chère au cœur des français qui, de surcroît, fête également son demi-siècle. Le couple Didier et Barbara Denat en recueille d’autant plus de mérite en décrochant la 3ème place avec leur Porsche 911 RS derrière ces deux anciens pilotes professionnels.

Le classement ne serait complet sans l’indice de performance qui fut en vigueur entre 1957 et 1964 et qui couronne la Porsche 356 du duo franco-britannique Yves Junne/Lee Maxted-Page, devant la très remarquée et performante MGA des français Olivier Mazoyer/Patrick Touze.

 

La dernière journée du Tour Auto : Arènes de Nîmes - Circuit du Castellet - Promenade des Anglais à Nice. Et découvrez bien sûr les vainqueurs !

 

 

Après trois ans d'absence, les 230 voitures du Tour Auto Optic 2ooo se sont retrouvées au Grand Palais pour la première journée des vérifications techniques et administratives. Une exposition éphémère et exceptionnelle ouverte au public qui a accueilli pas moins de 10 000 personnes durant la journée.
Regroupées par marques, ces modèles de collection allant des années 50 à 70 ont été les stars de cette journée parisienne : AC Cobra, Aston Martin DB4, Alpine A110, Citroën SM, Ferrari 250 GT, Ford Mustang, Porsche 550 ... pour ne citer qu'elles. Parmi les belles, la mythique Ferrari 250 GTO fêtait ses cinquante ans. Pour l’occasion, trois s’exhibaient au milieu de ce rassemblement rare et prestigieux sous la nef du Grand Palais.
Arrivés du monde entier, les concurrents et leurs bolides ont profité de cette dernière journée de "repos" pour partager un moment de convivialité. La grande verrière du Grand Palais abritait également une exposition exceptionnelle de BMW Art Cars. Le public a ainsi pu admirer la BMW 3.0 CSL d’Alexandre Calder, la BMW 3.0 CSL de Frank Stella, ainsi que la BMW M3 GT2 de Jeff Koons, artiste du 21ème siècle qui a habillé une BMW des 24 Heures du Mans 2010.
Cette première journée s’est clôturée par le cocktail du Tour Auto Optic 2ooo qui réunissait de nombreux invités de marque. A l’instar de Gérard Holtz et de sa compagne Muriel Mayette, tous deux concurrents sur Alfa Romeo, qui ont tenu à soutenir l'association Mécénat Chirurgie Cardiaque. Grégory Galiffi, Stéphane Rotenberg, stars du petit écran. OU encore Robert Charlebois, Sophie Favier et Laurent Gerra... Parmi les stars du volant, Gérard Larousse, Jean Ragnotti, Alain Serpaggi ou encore le vainqueur en titre du Paris-Dakar à moto, Cyril Despres, qui participera au Tour Auto Optic 2ooo au volant d’une Chevrolet Corvette.
Mardi 17 avril à l'aube, l'ensemble du plateau prendra la route en direction du château de Vaux-le-Vicomte pour le départ officiel du Tour 2012.
Rappel: Justine Monnier vous donne rendez-vous tout au long de l'épreuve sur la Web TV Optic 2ooo pour vivre le Tour Auto Optic 2ooo de l'intérieur : www.optic2ooo.com

s'il vous manque du bruit... voici les moteurs rutilants !