12poster

12posterComme chaque année, le salon Techno Classica de Essen, (Germany), est sans aucun doute la plus grande exhibition de véhicules historiques et " YoungTimer " en Europe. Avec  160.000m2 accueillant plus de 170.000 visiteurs sur les cinq jours d'ouverture, la présence de nombreux constructeurs officiels, et leur département "Classics", allemands pour la plupart, il faut dire qu'a lui seul, le groupe Volkswagen représente huit marques, les plus grands marchands d'Europe, (Lukas Hüni AG, Klaus Werner, Thiessen AG, Hall & Hall, ......), de nombreux ateliers de restauration et artisans, la présence de nombreux clubs, une bourse de miniatures, et de véhicules d'occasion, ainsi qu'une vente aux enchères organisée par la maison Coy's, tels étaient les ingrédients d'une fête savamment orchestrée, et puis que les émissions culinaires sont en vogue actuellement, pourquoi pas comparer cette exhibition à un repas gargantuesque, un Oberbayern de la voiture de collection....

 

Cette 24ème édition mettait à l'honneur la marque espagnole Pegaso, célèbre au début des années cinquante pour la réalisation de voitures de prestige destinées à la compétition. Le constructeur de camions et d'autocars s'avait lancé le pari un peu fou de concurrencer Enzo Ferrari sur ses terres de prédilection ; le résultat fut très décevant, une bonne centaine de voitures construites, un palmarès en course quasi inexistant, mais la réalisation grâce au carrossier parisien Jacques Saoutchic et à son homologue italien Touring, de quelques voitures exceptionnelles déclinées en coupé et cabriolet. Le coupé Pegaso Z-102 " Thrill " de la Carrozzeria Touring fut quant à lui un exemplaire unique, et fut honoré en 2008 au concours d 'Elégance de la Villa d'Este.

Dix-sept Pegaso étaient présentes durant la manifestation, ainsi qu'un bateau de course équipé du moteur espagnol. Un chassis nu de Pegaso Z-102 démontrait avec aisance la sophistication de ces voitures.

La maison de vente RM Auction's avait exposé quelques pièces rares, notamment un bateau de compétition motorisé par le célèbre 3.9 litres de la Ferrari 375 Plus, ou une 166 Spider Corsa récemment restaurée en barchette Fontana. Coy's offrait à la vente une rare ATS 2500 GTS, une Ferrari Mondial ayant participé aux 24H de Spa Francorchamps en 1989 aux mains de Kéké Rosberg Bertrand Gachot et Harald Huysman,

Mercedes-Benz profitait du salon pour célébrer le soixantième anniversaire de sa 300 SL en y exposant en plus de la gamme de l'époque, un surprenant véhicule de compétition dépourvu de porte papillon, Mini, (groupe BMW) faisait découvrir les Mini Marcos, et autres kit Cars sur la même base, Alfa Romeo inaugurait le cinquantième anniversaire de la Giulia et avait apporté un prototype réalisé par Bertone, alors qu'une autre Alfa Roméo Vittoria de la Carrozzeria Castagna et élaborée pour le salon de Genève 1995 attirait le regard sur le stand italien "Red Willow Racing"

Les heures défilent rapidement et l'on s'attarde parfois un peu trop longtemps sur telle ou telle voiture, bref, une véritable course contre la montre, comme chaque année, afin d'essayer de parcourir un maximum palais, vingt au total ….Malgré la fatigue de fin de journée, le rendez-vous est dores et déjà pris pour l'an prochain….

Plus d'informations sur le site www.siha.de

 

Texte et photos Bruno Dugauquier