Canepa Design_.46

Fondé il y a trente ans par Bruce Canepa, Canepa Design est une entreprise assez hétéroclite, active dans le design, la conception, la construction et l'entretien de véhicules de tout type, le négoce de Supercars; les voitures d'endurance des années 2000 côtoient les GT des glorieuses années "Porsche", comme les 935, 934, ou 911 RSR. Bruce Canepa est l'un des meilleurs spécialistes de la marque de Stuttgart. Bien qu'ayant commencé à l'âge de 15 ans par des courses de motos et go-kart, il poursuit sa carrière en IMSA, Trans Am et devient "Rookie of the year" en 1977. L'année suivante, il finit troisième avec ses copilotes Rick Mears et Monte Shelton pour ses premières 24 Heures de Daytona. Porsche AG lui fait confiance pour la saison '79 en lui attribuant une  935 et pour les saisons suivantes, c'est le Team de Giancarlo Moretti qui l'engage.  1982 marquera son retour à Daytona en compagnie de Bobby Rahal et Jim Trueman avec la première March GTP à effet de sol. Actuellement, il poursuit sa carrière de pilote en courses historiques comme beaucoup de ses condisciples, parallèlement à son activité commerciale.

A l'étage, un musée est accessible aux visiteurs, on y retrouve avec plaisir une Porsche 917 K, s/n 917-015, la 917/10-017 du Gelo Racing, primée à Pebble Beach en 2009, une 935, un RS Spyder engagé aux 24 Heures du Mans 2008, une Nissan GTP, des voitures de Nascar, et aussi un buggy de conception personnelle que Bruce Canepa utilisa pour la course de cote de Pikes Peak au Colorado.

Le rez de chaussée est à l'image de l' entreprise, la transparence totale, d'une incroyable propreté et surtout accessible à tout un chacun; rien à voir avec la conception européenne de l'accueil des visiteurs.

Le shop est tout aussi incroyable, Shadow Can-Am, Shelby Cobra, quelques Porsche 959, BMW M1 et bien d'autres…Le passage dans ses lieux, avant les courses de Laguna Seca permet déjà d'admirer quelques voitures en préparation, ou la Porsche 917/10 Can-Am en vente chez Mecum cette année.

 

Texte et photos : Bruno Dugauquier