ING

Dix ans et toujours fringant

Le Rallye ING Ardenne Roads fêtait cette année ses 10 ans. Une édition en grande pompe, qui a accueilli 140 équipages, partis à l'assaut d'un parcours de 560 kilomètres, tracé sur des routes bucoliques. Le tout ponctué d'une majestueuse soirée de gala au casino de Spa.

Tout a commencé au printemps 2002, à l'initiative de Jean-François Devillers, ancien copilote en rallye moderne. Son but était de proposer un bon compromis entre la balade amateur d'une journée et le rallye international qui s'étend sur une semaine. Le tout dans une ambiance chic, mais conviviale. L'ING Ardenne Roads venait de naître, un rallye historique de régularité réservé aux voitures de sport et de prestige construites avant 1969. La recette a très vite pris : on comptait 57 voitures au départ de la première édition, contre 140 pour ce 10e rendez-vous, qui se tenait les samedi 30 avril et dimanche 1er mai, sachant qu'une vingtaine de demandes supplémentaires ont été enregistrées sans pouvoir être satisfaites.

 

ING-ardennes-roads4.jpg

Des voitures chargées d'histoire

Comme à l'accoutumée, les équipages ont établi leurs quartiers à l'hôtel Radisson Blu Palace, sur la place Royale de Spa, tandis que les voitures étaient blotties à quelques encablures de là, au cœur du Parc de Sept Heures. On comptait à nouveau plusieurs modèles emblématiques, notamment neuf automobiles d'avant-guerre, dont l'insolite Morgan Super Sport à 3 roues de 1938 ou encore l'Aston Martin MKII de 1934, qui remporta en son temps le Rallye de Monte- Carlo avec une femme à son volant… On épinglait aussi les gracieuses GT des « fifties » et « sixties », telles les Lancia Aurelia, Jaguar XK et Type E, Chevrolet Corvette Stingray et Ferrai 250 GT Spyder.

 

ING-ardennes-roads11.jpg

Une halte à Luxembourg

Le samedi, dès 8h30 du matin, ces belles automobiles se sont massées devant la ligne de départ. La doyenne, une Aston Martin Le Mans 1931, a ouvert la voie, suivie de minute en minute par ses concurrentes plus récentes, la dernière à s'élancer étant une Volvo P1800 datant de 1969. Pour cette 10e édition, le parcours de l'ING Ardenne Roads emmenait pour la première fois ses participants au Grand-Duché de Luxembourg. Les équipages ont donc mis le cap au sud, se fixant rendez-vous pour le repas de midi à l'hôtel Belair, à Luxembourg.

ING-ardennes-roads13.jpg

Des équipages de haut rang

A bord des voitures, on trouvait notamment plusieurs personnalités du sport automobile, comme Willy Braillard, auteur d'une carrière de 12 ans en course, qui faisait équipe avec Christian Delferier, ancien copilote en rallye international, notamment aux côtés de Jean Ragnotti. Quelques pilotes et copilotes ayant participé au Dakar étaient présents également, comme Alain Nagelmackers ou encore Maurice Gierst. D'autres équipages prenaient part pour la première fois à l'événement, découvrant les subtilités d'un rallye de régularité, un exercice qui implique une symbiose parfaite entre pilote et copilote, pour maintenir la vitesse moyenne imposée sans s'égarer.

Entre campagne et casino

Au soir du premier jour, après une rude randonnée de 360 kilomètres, les participants ont rejoint Spa, fatigués mais heureux, la tête emplie de souvenirs qu'ils ont partagés autour d'un repas, lors de la soirée de gala. Celle-ci se tenait dans la salle des fêtes du casino de Spa. Les organisateurs en ont profité pour remercier les partenaires fidèles, tels ING Private Banking, Longines, Laurent Perrier, Cricket & Co ou encore Jaguar, qui avait pour l'occasion fait entrer une Jaguar Type E dans la salle. Ce modèle mythique, qui fête cette année ses 50 ans, trônait entre les tables…

ING-ardennes-roads14.jpg

Une arrivée sous le soleil

Au matin du dimanche, les voitures se sont élancées pour un parcours de 200 kilomètres, sillonnant les Hautes Fagnes, et ponctué d'un walking dinner au magnifique Château de Harzé. Le soleil a accompagné les participants jusqu'à leur retour à Spa. La plupart des voitures ont rejoint la ville thermale sans soucis, bien que certaines aient connu quelques avaries, comme la Bentley Mark VI Special 1948 de Stéphane Huynen et Marleen Van Praag, qui ne pouvait plus rouler qu'en marche arrière…

ING-ardennes-roads7.jpg

A Spa sonnait aussi l'heure des résultats. Pour rappel, le principe d'un rallye de régularité est de maintenir une vitesse moyenne imposée sur certains tronçons, chaque seconde d'avance ou de retard étant sanctionnée par des points de pénalité. Cette année, la victoire s'est jouée à… un dixième de point !  C'est l'équipage Stéphane Schrauwen/Brigitte Mertens et leur BMW 328 Roadster de 1937 qui se sont imposés pour 1/10e de point (49.5 contre 49.6)  devant le duo Joris Kegels/Chris Proot et leur Triumph TR4 de 1965. La troisième place du classement général est revenue à Willy Braillard et Christian Delferier, sur leur Porsche 911 de 1965.

 

ING-ardennes-roads10.jpg

ING-ardennes-roads15.jpg

 

Concours d'Elégance Longines

L'élégance est une attitude, tel est le slogan de l'horloger Longines, partenaire depuis trois ans du rallye historique de régularité « ING Ardenne Roads » qui fêtait ses 10 ans cette année.

concours elegance

C'est au cours de la soirée de gala, qui se tenait dans la salle des fêtes du Casino de Spa, que l'horloger suisse a remis son prix de l'élégance, récompensant non seulement l'équipage le plus stylé ayant pris part au rallye, mais aussi celui qui s'est montré le plus courtois envers les organisateurs, les commissaires et les autres participants. Cette année, c'est le duo Stéphane Huynen/Marleen Van Praag et leur Bentley Mark VI Special de 1948 qui ont reçu les faveurs du jury. Eric Vanheurck, Brand Manager de Longines Belgique, leur a également offert une montre de la marque. Rappelons que Longines affiche un passé sportif lié au monde de l'automobile, puisque la marque a notamment été le chronométreur officiel en Formule 1 dans les années 80 et au début des années 90.

L'ING Ardenne Roads reviendra bien sûr à Spa l'an prochain.

D'ici là, Jean-François Devillers organisera deux autres événements dédiés à l'automobile classique : la 2e édition des « Douze Heures de Huy » en septembre (www.12hdeHuy.be) , ainsi que le « Ladie's Classic » (www.ladiesclassic.be), le premier rallye historique de régularité belge réservé aux femmes, qui se tiendra le 20 août prochain au départ de la place du Sablon, à Bruxelles. Ou quand le glamour féminin se mêle aux plaisirs mécaniques...

Les résultats du rallye sont en ligne

 

Photos du ING Ardennes Roads (d'autres viendront)

 

 


Photos ING Ardenne Roads 2011

Photos ING Ardenne Roads 2011

Quelques photos prises sur le vif départ et arrivée