Trajectoire.be-Dijon09_23

club-sagas-toursPour leur première collaboration, Trajectoire et l'organisateur français SagasTours ont réussi leur défi. Celui de rassembler un plateau complet dans le cadre de leur endurance de régularité en circuit.

 

On le sait, 2009 était une année particulière à tous points de vue. Et lancer une nouvelle formule n'était pas la chose la plus simple pour Trajectoire. En effet, sur les 3 manches initialement prévues, Chimay et Abbeville on dû être annulées faute d'un nombre de participants suffisant. La date de Reims a elle été remplacée par Dijon en collaboration avec SagasTours qui, lui aussi, rencontrait les mêmes difficultés de plateau.

 

Un plateau de qualité.

 

En s'associant pour la course de Dijon qui s'est déroulée le 6 novembre, les 2 organisateurs ont réuni un beau plateau d'une quarantaine de véhicules venus de France, de Belgique et de Suisse.

 

Mais en plus du nombre, ils ont aussi été récompensés de leurs efforts par la qualité et la diversité des voitures engagées.

 

Ainsi, aux côtés des voitures typées circuits telles que les habituelles Porsche 911 ou Alfa Roméo, les belges se sont fait remarqués en se déplaçant avec une rare Porsche 906 (ayant fait plusieurs fois le Tour Auto), une Jaguar E-Type tout juste sortie de préparation et une unique NSU TT recarrossée.

 

Mais elles n'étaient pas les seules, puisqu'on a eu le plaisir de voir évoluer une Lotus Eleven, une Ginetta G4, une Ford Capri RS, une Porsche 914/6 ainsi qu'une unique Alfa Guilia SS. Un réel plaisir pour les yeux et les oreilles !

 

La régularité en circuit, c'est quoi ?

 

Détrompez-vous. La régularité en circuit ce n'est pas tourner comme un poisson rouge dans son bocal à un rythme de sénateur, à 50 km/heures de moyenne. Ces autos ne sont pas faites pour cela. Les pilotes non plus.

 

Le principe est assez simple. La matin, les pilotes ont une séance d'essai pour apprendre le circuit et décider du temps qu'ils estiment leur convenir pour boucler un tour. Lors de l'endurance, chaque équipage doit être le plus régulier possible pour s'approcher de son temps de référence. Les écarts sont, comme en rallye, convertis en points et celui qui est le moins pénalisé est déclarer vainqueur.

 

Les belges vainqueurs.

 

A ce petit jeu là, ce n'est pas nécessairement ceux qui ont les plus grosses voitures, plus délicates à piloter, surtout sous la pluie comme ce week-end, qui sont les meilleurs.

Ainsi, l'expérience de Philippe Ménage et Claude Corthals (le papa de Pierre-Yves), associés sur leur Fiat 850, ont fait la différence sur les 3.30 heures qu'à duré la course de l'après-midi, dépassant régulièrement les gros cubes en délicatesse sur le magnifique tracé de Dijon..

 

Le matin, c'est un autre équipage belge composé de Daniel Vercamer et M. Persyn qui ont remporté la manche de 2 heures avec leur Porsche 906.

 

Le calendrier 2010. 

 

L'expérience de Dijon étant concluante, Trajectoire et SagasTours vont prolonger leur collaboration pour 2010 et prévoient 4 manches.

 

Actuellement, les dates suivantes sont arrêtées :

 

30 avril : Magnicourt

1er w-e de juillet : Charade

1er w-e de nov : Dijon

 

La quatrième devrait se dérouler à Spa-Francorchamps ou a Zolder.

Les discussions sont engagées mais pas encore abouties.


logotrajectoirePlus d'informations prochainement sur ce site et sur www.trajectoire.be

ou sur www.SagasTours.fr